Où s’arrêtera Pascal Siakam ? Kyle Lowry : « Il est incroyable »

Où s’arrêtera Pascal Siakam ? Kyle Lowry : « Il est incroyable »

Avant le début de saison, peu auraient imaginé que le Raptor Pascal Siakam sortirait un match à 30 points à 13/20 dont un 3/4 à 3-pts, 11 rebonds, 4 passes et aucun ballon perdu à ce stade de la saison. Le Camerounais a connu une progression fulgurante, qui a fait de lui un candidat légitime au All-Star Game.

« Il est incroyable. Il est le joueur qui a le plus progressé cette année en NBA et il ne va qu’aller en s’améliorant. Sa personnalité c’est juste d’aller sur le terrain et de prendre du plaisir. Je pense que c’est ce qu’il fait et nous avons conscience que souvent il a un mismatch favorable. » Kyle Lowry

« Il a l’air de progresser semaine après semaine, ce qui est positif pour nous. »  Nick Nurse

Il ne cesse de progresser et d’impressionner, avec une panoplie offensive à des années-lumière de celle qu’elle était la saison passée, capable de shooter de loin avec efficacité, d’attaquer le cercle pour créer pour les autres ou pour scorer, de jouer sur pick & roll, ou encore d’opérer au poste-bas, comme il l’a montré cette nuit. Il est devenu une menace offensive dont les adversaires doivent énormément se méfier sous peine de se faire punir sévèrement, comme le Magic cette nuit. Au cours de la saison, il a également profité des absences de Kyle Lowry et Kawhi Leonard pour avoir un rôle plus important, créateur ballon en main

« La principale chose c’est que je joue, je suis plus familier avec le jeu. Je suis sur le terrain, je joue plus. Et évidemment il y a mon dribble qui est meilleur, ce qui me permet d’être plus agressif quand je fais des actions et cela me permet  de naviguer dans les défenses et de trouver des joueurs ouverts ou scorer. C’est en grande partie parce que je suis de plus en plus à l’aise dans le jeu, je comprends le rythme du jeu et je ne précipite plus les choses comme j’avais l’habitude de le faire. » Siakam

Face à Orlando dans le Game 3 il est devenu le seul joueur des Raptors avec Chris Bosh à compiler au moins 30 points et 10 rebonds en playoffs. Et sur les 5 dernières années, les seuls autres joueurs à avoir réalisé ça sans perdre un ballon ce sont LeBron James et Giannis Antetokounmpo.

« Il y a certains trucs je suis en quelque sorte choqué qu’il arrive à les conclure. Kyle lui a balancé une passe lobée depuis le milieu du terrain et il l’a attrapée et a trouvé quoi faire pendant qu’il était en l’air. C’est assez impressionnant, il y a certaines conclusions près du panier avec des angles difficiles où tu te dis ‘Je ne sais pas comment ça a pu rentrer.' » Danny Green

« Dans notre équipe, nous avons des opportunités égales de scorer, nous avons des possibilités de scorer, et c’est le genre d’équipe que nous sommes. Ce soir ça peut être moi et le match suivant ça pourrait être Danny (Green) ou Kyle, ça pourrait être n’importe. Nous jouons juste en prenant ce que la défense nous donne. » Siakam

Il est en pleine confiance sur le terrain et on ne sait pas où il va s’arrêter, lui qui est un gros bosseur.

Ma confiance va en grandissant et ça aide quand vous avez des gars comme Danny et toute l’équipe, qui vous soutiennent et quand vous êtes chaud, ils veulent jouer sur vous et vous donner le ballon. Ce sont ce genre de choses qui m’aident à prendre confiance, puis aussi je fais confiance au gros boulot que j’effectue et à chaque fois que je vais sur le terrain c’est une bénédiction. Je fais confiance au boulot fourni. Je vais sur le terrain et je fais des choses que je n’avais pas faites jusque là, mais j’y bosse chaque jour.

Puis en plus de ça, il a réalisé une grosse performance défensive, limitant son adversaire direct à 5/15 à 3-pts.

Via NBA.com

Leave a Reply