Andre Drummond vit un calvaire, sifflé par son public; Blake Griffin : « Je ne comprends pas »

Andre Drummond vit un calvaire, sifflé par son public; Blake Griffin : « Je ne comprends pas »

Les Detroit Pistons ont récupéré Blake Griffin cette nuit et l’intérieur a sorti un excellent match pour son retour avec 27 points à 10/24, 7 rebonds et 6 passes, mais cela n’a pas empêché les siens d’en prendre 16 à domicile. Une des raisons ? La performance catastrophique d’Andre Drummond des deux côtés du terrain. Il a très mal commencé la rencontre en ratant 8 de ses 9 premiers tirs et s’est retrouvé avec des soucis de fautes. Il a laissé ses problèmes offensifs impacter sa défense et a fait le strict minimum de ce côté du terrain. Il s’est notamment fait balader par Brook Lopez.

« Je pense qu’Andre a raté quelques shoots faciles et cela l’a agacé. Il a laissé ça l’affecter de l’autre côté du terrain et il a eu des oublis défensivement. Il apprend encore comment tout est amplifié en playoffs. » Dwane Casey

« J’étais juste un peu trop excité. J’ai eu du mal à trouver mon rythme après ça. Je voulais faire des actions au lieu de faire de bonnes actions. » Drummond

Il a pris une quatrième faute en début de 3ème acte et termine le match avec 12 points à 5/14, 12 rebonds, 4 interceptions, 3 contres et 4 ballons perdus, une ligne de stats qui donnerait presque l’impression qu’il n’a pas été aussi à la rue que ce qui était le cas sur le terrain. Le public de Detroit, peu habitué aux playoffs ces dernières années, a fait savoir qu’il n’appréciait pas du tout sa performance et il a été la cible des sifflets. Après la rencontre Blake Griffin a pris sa défense.

« Vous ne voulez jamais entendre ça. Surtout de la part de votre public. Il s’est démené et a joué dur pour cette franchise pendant je ne sais combien d’années. Nous ne serions pas là sans lui. Si c’était dirigé vers lui personnellement, alors je ne comprends pas. Mais honnêtement durant la rencontre je n’y ai pas fait trop attention. » Griffin

Si Drummond ne relève pas la tête, il est fort possible que les Pistons battent le record du plus grand nombre de défaites consécutives en playoffs, qu’ils ont égalé cette nuit avec un 13ème revers de suite, soit autant que les Knicks de 2001 à 2012.

Via Detroit Free Press

Leave a Reply