Aaron Gordon : « C’est ce qu’il y a de démoralisant là-dedans »; Evan Fournier veut un Game 6 pour les fans

Aaron Gordon : « C’est ce qu’il y a de démoralisant là-dedans »; Evan Fournier veut un Game 6 pour les fans

Circulation de balle, rebond défensif, limitation des pertes de balles… Trois domaines sur lesquels Steve Clifford a insisté depuis le début de la série du Magic contre Toronto. Et trois domaines dans lesquels Orlando a eu des difficultés dimanche dans le Game 4.

« Il va falloir qu’on fasse circuler la balle. Qu’on joue intérieur/extérieur. Et ensuite, si on en rentre quelques-uns, on ne peut pas revenir au ‘je peux scorer sur ces gars’. Il faut qu’on comprenne qu’on doit faire les choses dans l’ordre pour bien jouer. Cela demande beaucoup de discipline. » Steve Clifford

Un match perdu 107-85 avec 25 points, 7 rebonds et 5 passes d’Aaron Gordon, 19 points d’Evan Fournier (record sur la série et de quoi oublier un peu son 1/12 aux tirs dans le Game 3) et synonyme de première série de 3 défaites depuis fin janvier pou l’équipe. Nikola Vucevic a encore vécu une soirée difficile avec 11 points 5/14. Le All-Star tourne à 12.5 points de moyenne sur la série, contre 21.8 en saison régulière. À 21.2% à 3-points (7/33), le Magic a perdu 17 ballons ayant (pour 21 points adverses).

« C’est dur, parce que les fans attendent ces matchs depuis très longtemps et que c’est très décevant de ne pas leur avoir donné de victoire. C’est une des raisons pour lesquelles nous voulons revenir ici pour un Game 6. » Evan Fournier

L’équipe a marqué les 7 premiers points du match avant d’encaisser plusieurs runs (11-0, 10-0) qui ont permis aux Raptors de prendre les commandes. Orlando n’a marqué que 5 points sur les dernières 5’20 de la mi-temps (58-42 Toronto). Kawhi Leonard a ensuite marqué 12 de ses 34 points dans le 3ème quart.

« Ça fait partie u jeu parce qu’on sait que c’est un très bon joueur. Il a fait ses preuves et on sait qu’il va mettre de tirs. Ce qui est démoralisant c’est qu’on sait qu’on est une meilleure équipe que ça. C’est ce qu’il y a de démoralisant là-dedans, on sait qu’on est meilleurs que ce qu’on a montré. » Aaron Gordon

« Il a été excellent ce soir, il a fait un super match et il peut scorer de tellement de manières différentes. J’ai le sentiment qu’on aurait pu un peu plus aider Aaron (Gordon) sur certains pick-and-rolls et certaines choses quand il drivait. Mais c’est un super joueur et un matchup difficile. Il peut marquer de beaucoup de manières différentes, il a déjà vu beaucoup de défenses face à lui. Mais encore une fois, on doit faire du meilleur boulot pour aider A.G.. » Nikola Vucevic

Orlando est revenu deux fois à 12 points mais n’a pas réussi à repasser sous la barre des 10 après un retour à 75-65 sur un lancer réussi par Gordon. À -12 à 11’22 de la fin, ils sont vu les Raptors marquer 10 des 12 points suivants en 4’29 pour plier le match (94-75). L’écart est ensuite monté jusqu’à 25 points.

« On est dos au mur clairement. On ne peut plus perdre, donc on doit aller tout donner et continuer à croire en nos chances de renverser la série. Ce n’est pas une position facile que d’être mené 3-1 et de retourner là-bas, mais on doit se battre jusqu’à la fin et je pense que l’équipe a ça en elle. » Nikola Vucevic

Pour cela il faudra peut-être espérer un nouveau coup de folie de D.J. Augustin (1,83m), 25 points et le game winner dans le Game 1 puis seulement 24 points au total sur les 3 matchs suivants, gêné par Danny Green (1,98m).

« Ils sont longs et ils sont partout. Une fois que tu passes un gars, il y a quelqu’un d’autre qui sort. Ils défendent bien. On doit faire le bon choix, faire des passes simples et ne pas attendre la dernière minute. » D.J. Augustin

via Orlando SentinelNBA.com

Leave a Reply