Aaron Gordon : « C’est pour cela qu’ils le paient, pour être Kawhi Leonard »

Aaron Gordon : « C’est pour cela qu’ils le paient, pour être Kawhi Leonard »

Toute la saison Kawhi Leonard a été économisé par les Raptors, qui n’ont pris aucun risque avec lui après une saison marquée par sa blessure au quadriceps, et il arrive donc en playoffs en pleine forme. Ça se voit et le Magic est en train d’en faire les frais lors de ce premier tour. Cette nuit, après un Game 3 lors duquel il était toutefois malade, il a fait vivre une sale soirée au Magic des deux côtés du terrain avec 34 points à 12/20 dont 2/5 à 3-pts, 6 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 2 contres pour un plus/minus de +20.

« Il n’avait pas l’énergie nécessaire pour jouer à ce niveau lors du dernier match, mais il s’est quand même arraché et avait pris 10 rebonds. Aujourd’hui vous l’avez vu mieux bouger, jouer avec plus de force. Il était plus rapide avec le ballon. Son énergie était meilleure ce soir et je pense que c’est la raison de sa performance. » Nick Nurse

Il a été le patron de la rencontre, notamment lorsqu’en 3ème quart le Magic a repris un peu espoir. Sur un dunk Aaron Gordon a réduit l’écart à 13 points et dans la foulée Leonard a répondu à 3-pts. Puis Evan Fournier a rentré un shoot derrière l’arc pour revenir à 12 unités. Réponse de Kawhi ? Un pull-up. Puis suite à un stepback de Gordon qui a remis encore Orlando à 12 points, Leonard s’est frayé un chemin entre deux défenseurs, a absorbé le contact et marqué avec la faute.

« Il est MVP des finales. C’est ce qu’il est supposé faire. C’est pour cela qu’ils le paient, aller sur le terrain et être Kawhi Leonard. » Aaron Gordon

« Il a été excellent ce soir, il a fait un sacré match et il peut scorer de nombreuses façons différentes. J’ai le sentiment que nous aurions pu aider un peu plus Aaron sur certains pick & rolls et lorsqu’il drivait. Mais c’est un excellent joueur et un matchup difficile. Il peut scorer de nombreuses manières différentes il a vu beaucoup de défenses. Nous aurions toutefois pu faire du meilleur boulot pour aider A.G.. » Nikola Vucevic

Mais comme toujours, l’ailier n’a pas voulu tirer la couverture à lui.

« Ce n’est pas qu’un seul homme, c’est une équipe. Nous l’avons fait collectivement toute l’année. J’ai le sentiment que nous étions en contrôle de ce match. C’est tout le monde, pas seulement moi. » Leonard

Le Magic est confronté à un souci de taille défensivement avec l’émergence de Pascal Siakam. Ce dernier a montré dans le Game 3 qu’il pouvait aussi réaliser des cartons et la défense doit choisir. Cette nuit le Camerounais a fait le boulot avec 16 points à 7/14 dont 2/6 à 3-pts, tout comme Norman Powell auteur de 16 points à 7/9.

« S’ils font une prise à deux sur un gars, alors il y a une opportunité. S’ils font des prises à deux sur deux gars, il y a énormément d’opportunités et beaucoup de paris qui sont pris, beaucoup de joueurs ouverts. Nous devons être intelligents, faire les bonnes actions, trouver les gars ouverts, et je pense que nous avons des joueurs largement capables de le faire. » Danny Green

L’ex-Spur, après un an loin des parquets et une saison où il a raté pas mal de matchs, est affamé.

« Tu veux être sur le terrain, avec tes coéquipiers et ressentir cet esprit d’équipe, cette alchimie, te concentrer sur un objectif, et ça ça m’a manqué. C’est pour cela que c’est une bénédiction cette année de simplement pouvoir jouer, d’être sur le terrain, peu importe l’issue. Mais les victoires à l’extérieur il n’y a rien de mieux, surtout en playoffs. Cependant nous savons évidemment que le boulot n’est pas encore terminé. » Leonard

Via NBA.com

Leave a Reply