C.J. McCollum sur Al-Farouq Aminu : « Le killer autoproclamé ! »

C.J. McCollum sur Al-Farouq Aminu : « Le killer autoproclamé ! »

19 points, 9 rebonds, 1 contre et 1 interception en 30 minutes, Al-Farouq Aminu a été l’une des clés de la victoire pour Portland à Oklahoma City dimanche.

« J’ai su que j’étais bien après avoir rentré les 2 premiers en 1ère mi-temps, donc j’ai continué et je savais que mon équipe avait besoin que je mette des tirs pour libérer la pression sur les drives, etc. » Al-Farouq Aminu

L’ailier de 28 ans et 2,08m spécialisé dans la défense a montré qu’il pouvait aussi user de son jump shot pour aider l’équipe : il a terminé à 7/16 et 4/9 à 3-points pour aller chercher le 3-1 contre le Thunder.

« Le killer autoproclamé ! Il a été énorme ce soir, il a mis beaucoup de shoots pour nous, il était agressif près du cercle. En défense il était actif. Il a pris les rebonds, contesté les tirs, il a été le ‘glue guy’ dont on avait besoin. C’est bien mérité, il travaille beaucoup, il a beaucoup progressé depuis son année rookie, c’est devenu un gars à qui on peut faire confiance à 3-points et qui est super polyvalent, il peut faire un peu tout. » C.J. McCollum

Bien qu’ils aient dominé les 4 quarts-temps de ce Game 4, les Trail Blazers n’ont shooté qu’à 39% en 1ère mi-temps. Et c’est justement sur les 2 premiers quarts que le 8ème choix de la draft 2010 sorti de Wake Forest et possédant la double nationalité nigériane et américaine a fait le plus de dégâts : 11 points à 4/5.

« Parfois il score, parfois non, mais il fait preuve d’un super effort tous les soirs. On lui demande de faire beaucoup de chose en défense, d’aller au rebond. C’est probablement un meilleur shooteur que ce que les gens pensent, et il est important pour notre équipe depuis qu’il est là. » Terry Stotts

En saison régulière, Aminu avait signé 4 matchs à au moins 20 points.

via NBA.com

Leave a Reply