Les Clippers vendent chèrement leur peau mais Kevin Durant et Klay Thompson rapprochent les Warriors du second tour

Les Clippers vendent chèrement leur peau mais Kevin Durant et Klay Thompson rapprochent les Warriors du second tour

Les Golden State Warriors ne sont plus qu’à un succès de la qualification au second tour des playoffs après leur succès 113-105 à Los Angeles. Ils ont été accrochés par de bons Clippers, mais ont fini par avoir le dernier mot grâce à un run entre la fin du 3ème et le début du 4ème. Ils pourront plier la série mercredi soir à l’Oracle Arena.

Klay Thompson (32 points à 12/20 dont 6/9 à 3-pts) et Kevin Durant (33 points à 12/21 dont 3/6 à 3-pts, 7 rebonds et 6 passes) sont les deux meilleurs Warriors et ils ont parfaitement compensé la soirée très très difficile de Stephen Curry, limité à 12 points à 3/14 dont 1/9 à 3-pts, mais 10 rebonds, 7 passes et 2 interceptions. Andre Iguodala a été précieux avec 10 points à 4/10 tout comme Draymond Green avec 10 points à 4/11, 9 rebonds et 5 passes . Les Warriors shootent à 47.2% dont un 12/31 à 3-pts. Après avoir perdu beaucoup de ballons lors des 30 premières minutes, ils les ont ensuite bien limités (13 sur le match) pour finir fort. En face les Clippers rentrent seulement 42.5% de leurs tirs malgré un bon 13/31 à 3-pts. Le rookie Shai-Gilgeous Alexander est le meilleur Clipper puisqu’il signe son record en carrière avec 25 points à 9/15 dont 3/5 à 3-pts. Lou Williams (12 points à 2/10) et Danilo Gallinari (16 points à 5/20) passent eux totalement à côté en combinant un terrible 7/30 aux tirs.

Le début de rencontre a été équilibré avec d’un côté un excellent duo Klay Thompson – Kevin Durant et de l’autre un Shai Gilgeous-Alexander en feu ! Le meneur rookie a marqué les 7 premiers points des siens et 14 des 17 premiers, 17-17. Seul souci, ses coéquipiers ont raté leurs 8 premiers tirs, et Klay Thompson est entré en fusion. Le Splash Brother a rentré ses 7 premiers tirs et il a permis aux siens, avec l’aide de KD, de terminer sur un 12-0, 32-22. Les Clippers affichaient un très moche 8/24 et surtout 3/16 en combiné pour les joueurs non nommés SGA.

Le second 5 de Doc Rivers, mené par Wilson Chandler et Jerome Robinson a démarré très fort le second quart alors que les Warriors peinaient pour trouver des solutions en attaque, résultat un 11-0 qui a mis les deux équipes à égalité 35-35. Au retour en jeu de Kevin Durant et Stephen Curry (très maladroit en première mi-temps avec 3 points à 1/7) les champions ont repris leur marche en avant avec un duo KD – Klay très efficace : 53-43. Mais Golden State a perdu plusieurs ballons et Danilo Gallinari, catastrophique en première mi-temps, a aligné 4 points pour bien limiter la casse, avec l’aide de Lou Will et Harrell, 58-54. Cependant KD a plié les 24 premières minutes avec un 3+1 sur la tête de Gallinari à 9 mètres : 62-54 à la pause. Un moindre mal pour les joueurs de Doc Rivers, qui shootaient à 38.6% contre 50% aux Warriors avec 27 points de Klay et 19 de KD.

Les Warriors ont perdu pas mal de ballons en début de seconde mi-temps et les Clippers en ont profité avec des shoots à 3-pts signés SGA, Shamet et Beverley alors que les intérieurs Bogut et Green limitaient la casse. Ces derniers ont inscrit les 8 premiers points des Warriors, mais les Clippers sont revenus à une possession, 70-69. Kevin Durant a calmé un peu les ardeurs des Angelinos avec un shoot derrière l’arc, mais avec un duo de rookies SGA – Shamet en feu, les Clippers ont pris la tête 75-73. KD a joué les pompiers de service en répondant à 3 reprises aux paniers des Clippers, mais avec un 5/5 à 3-pts pour démarrer le quart, les locaux ont pris leur plus grosse avance du match 82-77 grâce à Shamet et Harrell. Curry et Iguodala ont remis les Warriors sur les bons rails avec un 3-pts chacun, le premier en 8 tentatives pour le double MVP. Les joueurs de Steve Kerr s’en sont bien sortis en virant en tête 87-84 avant les 12 dernières minutes.

Les champions ont mis un coup d’accélérateur pour démarrer le dernier acte avec 5 points de Thompson pour lancer un 9-4 et se donner de l’air, 96-88. En sortie de temps mort Gallinari a rentré un shoot à 3-pts important, mais les Warriors ont continué de trouver des solutions dans la défense des Clippers pour maintenir un matelas intéressant : 102-94 avec 5’20 à jouer. Les Clippers ont eu une opportunité de revenir à une possession, mais les champions ont resserré leur défense et Iguodala et Green leur ont redonnés 10 points d’avance avec 4 minutes à jouer. Suffisant pour gérer la fin de rencontre sans se faire peur.

Leave a Reply