Un nouveau vis-à-vis 20 cm plus grand et 20 kg plus lourd que Pat Beverley ? Pas de soucis pour Kevin « Easy Money » Durant

Un nouveau vis-à-vis 20 cm plus grand et 20 kg plus lourd que Pat Beverley ? Pas de soucis pour Kevin « Easy Money » Durant

Auteur de 33 points à 12/21 (3/6 à 3-points), 7 rebonds et 6 passes en un peu moins de 38 minutes dans la victoire des Warriors dans le Game 4 contre les Clippers (3-1) dimanche, Kevin Durant a terminé avec un plus/minus de +9. Avant le match, Doc Rivers avait décidé d’assigner Patrick Beverley à Draymond Green et JaMychal Green (titularisé à la place d’Ivica Zubac) au double MVP des Finales en titre. Plus difficile de manœuvrer face à un ailier de 2,06m et 103kg plutôt qu’un meneur d’1,85m et 84kg.

« JaMychal Green est plus grand bien sûr. L’endroit où j’initie et où j’opère doit changer. Je ne dois pas être prévisible pour la défense. Je dois utiliser l’ensemble de mes talents offensifs. Que ce soit en sortant des écrans, sur les pick-and-rolls, en étant un facilitateur ou en scorant dos au panier, je dois être prêt. » Kevin Durant via Mercury News

Là, les écrans d’Andrew Bogut sont les bienvenus, le handle de Durant malgré ses 2,13m chaussures aux pieds aussi. Et quand les prises à deux arrivent, le ballon ressort sur ses coéquipiers shooteurs. Hier il y a aussi eu un gros 3-points à 9 mètres plus la faute face à Danilo Gallinari pour le +8 à la mi-temps (62-54)

« Au basket tout est une question de momentum et de flow, et ce genre de shoot est toujours positif. Même si ce n’était que 4 points, c’était bien de les mettre à ce moment-là pour nous détacher alors qu’ils avaient connu un bon passage en 1ère mi-temps. » Kevin Durant

« C’était un gros shoot. On aurait dû trapper. C’est ce qu’on essaie de faire, personne n’est venu. Gal aurait sûrement dû se trouver un peu plus haut aussi. Juste avant on a un 4 contre 1 et je crois que Pat rate un pull-up à 3-points. Ils reviennent de l’autre côté et obtiennent un 4+1. C’est comme ça. » Doc Rivers

Dans le dernier quart, Durant a expliqué que Steve Kerr voulait le voir davantage remonter le ballon.

« Ça veut juste dire scorer. Si je vois qu’il y a une opportunité, j’essaie de prendre l’avantage. Mais Klay était chaud. Il avait un mismatch, particulièrement quand j’avais le ballon dans les mains, donc j’ai simplement essayé de mettre tout le monde en rythme simplement en touchant le ballon. Je pense que ça apporte de l’énergie quand tout le monde touche la balle, et on a réussi quelques stops. » Kevin Durant

L’ancien scoreur du Thunder est au passage devenu – avec 3 757 points – le 13ème meilleur marqueur de l’histoire des playoffs. Il dépasse Hakeem Olajuwon (3 755 points).

Leave a Reply