Alfonzo McKinnie, la surprise de la rotation concoctée par Steve Kerr

Alfonzo McKinnie, la surprise de la rotation concoctée par Steve Kerr

Invité au camp d’entraînement des Warriors avant le début de la saison, Alfonzo McKinnie avait fait forte impression au coaching-staff de Golden State. Avec de belles prestations pendant le début de la saison régulière, McKinnie avait même vu son contrat être garanti pour la saison en janvier. Aujourd’hui, l’ailier de 26 ans s’est même retrouvé propulsé parmi les rotations très serrées de Steve Kerr pour ces playoffs.

 » Je ne savais pas » A déclaré McKinnie. « Les rotations changent tout le temps. J’espérais juste pouvoir jouer. Je pense que le coach me fait confiance dans une certaine mesure pour m’inclure dans ses rotations. »

Une chose est sûre pour Kerr, s’il a décidé d’inclure le jeune McKinnie dans ses rotations, c’est qu’il pense sincèrement que l’ancien joueur de G-League peut apporter. Il faut d’ailleurs prendre en compte qu’en règle générale lors des playoffs, les rotations sont très serrées et sont réservées aux joueurs confirmés avec de l’expérience. Lors de ses quatre apparitions contre les Clippers, McKinnie a compilé une moyenne de 3,3 points tout en tirant à 55,6 % et 50 % à 3 pts avec 3,3 rebonds en 10,3 minutes.

 » C’est exactement ce à quoi je m’attendais. » A déclaré Kerr. « Ce que j’aime chez “Zo” c’est qu’il n’a pas peur. Il n’a pas peur de prendre un tir. Il s’est donné pour en arriver là. Il a les qualités athlétiques non seulement pour être dans un match de playoffs, mais même pour se démarquer dans une de ces rencontres. Il profite au maximum de son moment. Ce n’est pas surprenant pour moi de la part d’un gars qui a dû se frayer sa propre voie pour en arriver là. »

Après avoir été non drafté en 2015, Alfonzo a joué au Luxembourg et au Mexique avant de revenir à Chicago, sa ville natale. Il a ainsi joué pour l’équipe de G-League des Bulls, mais aussi celle des Raptors avant de poser ses valises àGolden State. Un parcours jugé incroyable pour l’arrière, Klay Thompson.

 » Passer du Luxembourg aux playoffs NBA, le tout dans une équipe qui défend son titre, c’est une histoire incroyable. » A déclaré Thompson. « Il le mérite parce qu’il travaille dur. »

Leave a Reply