Joel Embiid : « Nous pensons que nous pouvons remporter le titre; Nous avons tout le talent dont nous avons besoin »

Joel Embiid : « Nous pensons que nous pouvons remporter le titre; Nous avons tout le talent dont nous avons besoin »

La série n’avait pas bien commencé pour les Sixers mais finalement il n’aura fallu que 5 rencontres aux coéquipiers de Joel Embiid pour accéder au tour suivant. Ils ont bien maîtrisé les 4 derniers matchs de la série, ce qui fait dire à Kenny Atkinson, qu’il va falloir sérieusement compter sur eux pour le titre NBA

« Ils vont aller chercher de grandes choses, et je pense qu’ils luttent pour un titre, honnêtement. » Atkinson

Ce n’est pas Joel Embiid qui va le contredire.

« C’est ce à quoi nous pensons. Nous pensons que nous pouvons remporter le titre. Évidemment ça va être très difficile. Il y a de grandes équipes dans la ligue. Nous allons jouer une d’entre elles, et le prochain tour ne sera pas facile, puis ensuite ce sera la même chose, que ce soit Milwaukee ou Boston, et après il y a l’ouest, qui est coriace. Il faut prendre les matchs l’un après l’autre. Nous devons trouver ce rythme des deux côtés du terrain, mais nous savons que nous avons tout le talent dont nous avons besoin, surtout pour remporter le titre. » Joel Embiid

A l’abord des playoffs les Sixers nouvelle version avec Embiid, Ben Simmons, Jimmy Butler, Tobias Harris et JJ Redick, n’avaient joué que 10 matchs ensemble et forcément l’alchimie n’est pas encore à son meilleur niveau, mais la mayonnaise est en train de prendre. En 49 minutes ensemble ils ont dominé Brooklyn sur le score surréaliste de 141-70 !

« Nous avons une équipe qui est petit à petit en train de s’assembler. Ils n’ont pas eu le luxe d’avoir beaucoup de matchs ensemble. Ces gars ont été super pour essayer de former une équipe. » Brett Brown

« Ce sont les playoffs et je pense que ça fait ressortir le meilleur des bons joueurs. Je pense que tout le monde a le même état d’esprit, nous essayons de remporter un titre. Nous essayons d’être sur la même longueur d’onde à ce sujet. » Ben Simmons

Difficile toutefois de tirer des conclusions face aux Nets, qui sont très loin du niveau des 3 autres équipes encore en lice à l’Est : Bucks, Celtics et Raptors. Justement ce sont ces Raptors qui vont se dresser sur la route des hommes de Brett Brown et il annonce une série « incroyablement difficile. »

« Nous allons être mis à l’épreuve dès que nous arriverons à Toronto. » Brown

Les Raptors, qui ont fini seconds à l’Est, ont donc l’avantage du terrain et depuis le 10 novembre 2012, les 76ers n’y ont pas gagné, soit une terrible série de 13 défaites de rang. Depuis le début de la saison 2013-14, les Canadiens ont un bilan de 21-3 face à eux et ils ont remporté 3 des 4 rencontres de la saison. La seule victoire de Philly c’était sans Kawhi Leonard, Serge Ibaka et Jonas Valanciunas.

« Nous avons tous conscience de ce que disent les mathématiques au sujet de notre succès à Toronto. Ce n’est pas flatteur. Mais cela ne concerne pas l’équipe que nous avons, qui n’est pas la même. Donc on ne peut pas s’appuyer sur ça. Et je discrédite ça. Je pense que nous avons un nouveau groupe. Nous avons une nouvelle opportunité. » Brett Brown

La saison passée les Sixers étaient tombés de haut face aux Celtics au second tour. Ils étaient annoncés favoris au vu de l’absence de Kyrie Irving, mais ils n’avaient pas fait le poids.

« Nous avons confiance en ce que nous pouvons faire. Il y a vraiment une différence par rapport à l’an passé. J’ai le sentiment que cette équipe est meilleure que celle de l’an passé. L’an passé nous avions une super dynamique au début des playoffs et Boston nous a mis une grande gifle. » Embiid

Via ESPN et The Inquirer

[Interview] Evan Fournier : « C’est sûr que je suis dégoûté, j’ai les boules. Faut que je passe à autre chose, ça va être un gros été pour moi »

Leave a Reply