Agent libre cet été, DeMarre Carroll laissera sa femme décider de sa prochaine destination

Agent libre cet été, DeMarre Carroll laissera sa femme décider de sa prochaine destination

Après une belle saison couronnée d’une participation en playoffs avec les Nets, DeMarre Carroll est à présent en vacances. C’est l’occasion pour lui de se projeter sur son avenir puisqu’il est agent libre.

Auteur d’une saison correcte avec 11,2 points de moyenne à 39 % de réussite et de 5,2 rebonds, l’ailier de Brooklyn devrait certainement recevoir plusieurs offres à l’ouverture du marché de l’été.

Carroll a déclaré à ESPN, que cette année, le choix de sa future destination reviendrait à sa femme.

« Elle a dit : ‘Je vais dicter cette free agency' » A déclaré DeMarre reprenant les mots de sa femme. « ‘Cela fait dix ans que je le laisse faire. Cet été, ce sera mon tour.’ C’est à son tour, la seule chose que je vais pouvoir faire c’est me détendre. J’espère seulement que ma femme choisira une bonne destination et j’espère surtout qu’elle décidera de rester ici à Brooklyn, mais nous verrons ce qu’il se passera. » 

Au sujet de ses deux années chez les Nets, DeMarre s’est exprimé via son compte Instagram et y a ouvert son cœur.

 » Je me souviens quand j’ai reçu l’appel de mon agent qui m’annonçait que je t’étais échangé aux Nets […]. Le premier sentiment que j’ai eu, c’était la nervosité, la frustration, et l’excitation. J’étais nerveux parce que je me rendais dans une ville où je n’avais jamais été auparavant. J’étais frustré parce que je quittais Toronto en sachant que je n’avais pas pu être aussi performant que je l’aurais voulu à cause de mes blessures. J’étais excité parce que j’intégrais une organisation avec des visages familiers […]. J’ai reçu beaucoup de violentes réactions par le biais de mes réseaux sociaux expliquant que j’étais un contrat dont il fallait se débarrasser et que j’allais dans la pire équipe de la ligue. J’étais alors déterminé à ne pas laisser ma carrière tomber plus bas qu’elle ne l’était […]. Ma première saison a été très bonne, j’étais en bonne santé et je pouvais jouer mon style de jeu […]. J’ai enregistré ma meilleure saison en carrière bien que l’année de l’équipe ne soit pas des meilleures. Mais cela m’a motivé encore plus à travailler durant l’été […]. Nous avons atteint les playoffs et nous avons même gagné le premier match. Certes, nous n’avons pas remporté la série, mais cela ne signifie pas que nous avons perdu en tant que groupe. Cette saison était un rêve devenu réalité. Tout a commencé en étant un « contrat merdique » échangé dans une « des pires équipes de la ligue » pour en arriver à réaliser ma meilleure saison en carrière, garantir les playoffs pour ma deuxième année et créer de super souvenirs avec tout le groupe, l’organisation qui a cru en moi, au coach et au GM qui m’ont vu comme un joueur majeur de l’équipe […].

 

Leave a Reply