L’effet Marc Gasol

L’effet Marc Gasol

Qualifiés en demi-finale de conférence après avoir étrillé Orlando sur le score de 4-1, les Raptors vont devoir affronter une tout autre équipe. En effet, cette fois-ci, ce sont les Sixers de Philadelphie qui vont se dresser sur la route des Canadiens.

Toutefois, la série contre Orlando ne fut pas de tout repos puisque les Raptors avaient concédé le premier match à domicile. Interrogé par le Toronto Sun, le coach du Magic, Steve Clifford est revenu sur l’ajout de Marc Gasol dans le roster canadien, qui pourrait avoir un rôle capital face aux Sixers

 » Je pense qu’ils étaient dans le top 10 des équipes au niveau du tir à 3 pts, maintenant, je pense qu’ils sont premiers. » A déclaré Clifford. « La différence est simple, Gasol apporte du spacing sur le terrain ce qui étire encore plus les défenses. Ils ont un cinq majeur avec 5 joueurs qui peuvent tirer à 3 pts avec une grande réussite. Nous avons concédés beaucoup trop de drive & kick à 3 pts, pourquoi me direz-vous ? À cause de Gasol. C’est un peu comme jouer Milwaukee par exemple, ils n’ont que 3 ou 4 gars qui peuvent tirer à 3 pts avec une grande réussite et trouver des passes pénétrantes. C’est un playmaker qui peut tirer derrière l’arc, mais aussi trouver ses coéquipiers avec des passes pénétrantes, vous ne pouvez donc pas empêcher ses coéquipiers de pénétrer. »

Marc Gasol et Norman Powell ont d’ailleurs salué l’impact physique que Toronto a fourni tout au long de la série pour museler au mieux Vucevic qui a terminé la série avec une vilaine moyenne de 11.2 points à 36% au tir, 8 rebonds et 3 passes décisives. Face à Joel Embiid il faudra sans doute adopter une stratégie équivalente.

 » C’était nouveau pour moi de faire partie d’une équipe qui effectue des prises à deux sur un pivot. » A déclaré Gasol. « Je suis sûr qu’il n’a pas aimé ça. Nous avons arrêté par la suite, mais cela suffisait pour lui faire perdre son rythme. »

 » C’est un bon joueur. » A déclaré Powell. « Vous devez essayer de lui rendre la tâche difficile sur chacune des possessions lui rendre tous ses tirs compliqués. C’était un des points clés de la série, il fallait lui rendre la vie compliquée et c’est ce que nous avons fait. C’était une des têtes du serpent et nous voulions lui rendre la tâche compliquée au possible. Je pense que Marc et Serge (Ibaka) ont fait du bon boulot, même Pascal quand il switchait sur Vucevic et Kawhi quand il venait en aide. C’était vraiment difficile pour lui de jouer son jeu alors il devait souvent rendre la balle à ses coéquipiers. On a juste suivi notre plan. »

 

Leave a Reply