Russell Westbrook évoque son duel avec Damian Lillard et les critiques à son égard

Russell Westbrook évoque son duel avec Damian Lillard et les critiques à son égard

Le duel au premier tour entre Damian Lillard et Russell Westbrook était très attendu, car mettant aux prises deux des meilleurs meneurs de la ligue, mais aussi parce que durant la saison Westbrook avait beaucoup chambré le Blazer. Il a continué lors de cette série mais le gagnant du duel a été sans appel : Lillard. En conférence de presse de fin de saison, Westbrook a évoqué ce duel et cette défaite.

« Ca ne change pas grand-chose, honnêtement. Si vous voulez déterminer ma carrière et ce que j’ai fait sur deux ou trois matchs, allez-y. Cela ne signifie rien pour moi. Je vais me lever le matin, avec trois magnifiques enfants, et je vais sourire, être heureux, profiter de la vie. Cela ne change rien qu’on parle de si j’ai mal joué ou de qui est meilleur, qui ne l’est pas. Je sais qui je suis en tant que personne, et c’est la chose la plus importante que je puisse dire à mon sujet. Je sais qui je suis. Je sais ce que je suis capable de faire. Je connais mes capacités. Je sais ce que j’ai fait. Je sais ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire. Donc ce n’est pas un souci. Je n’ai aucun problème avec ce que je suis. Je suis juste béni de me lever chaque jour et profiter de ma vie. Les discussions…et je ne sais même pas de quoi de vous parlez, mais peu importe, vous pouvez continuer d’en parler, et moi je vais continuer de vivre ma vie. » Russell Westbrook

Quant aux critiques dont il fait l’objet, il ne trouve pas ça étrange.

« Non, je ne pense pas. Quand tu fais tellement à haut niveau, tu as beaucoup de haters. Ca fonctionne comme ça dans la vie. Quand tu en fais beaucoup, les gens essayent de te rabaisser et de t’enlever ce que tu réalises. Mais personne ne peut me l’enlever. Je suis béni de pouvoir faire ce que je fais et jamais personne ne pourra me l’enlever, peu importe ce qui est dit et les articles qui sont écrits, les stats qui sont mises en avant. Cela n’a pas d’importance. Je retire trop de fierté, je consacre trop de temps et d’efforts pour pouvoir aller sur le terrain, me battre et jouer dur chaque soir, et sacrifier mon corps. On ne peut pas me le retirer. Je ne laisserai jamais qui que ce soit me l’enlever. Pendant encore combien d’années est-ce que vous allez me poser cette question ? Chaque année je vous donne les mêmes réponses parce que c’est ce en quoi je crois et cela ne change pas. » Westbrook

Leave a Reply