S’ajuster à l’ajustement, le défi de Derrick White pour la dernière chance des Spurs

S’ajuster à l’ajustement, le défi de Derrick White pour la dernière chance des Spurs

Depuis ses 36 points (record en carrière) dans le Game 3, Derrick White tourne à seulement 10 points de moyenne depuis 2 matchs contre Denver. Il explique cette baisse de régime offensive de façon très simple :

« Ils sont plus agressifs et ne me laissent pas prendre mes positions, donc je vais devoir faire un ajustement. » Derrick White

Auteur de 16 points dans le match 1 (victoire) et 17 dans le match 2 (défaite), il a terminé à 12 points dans le Game 5 mardi. Rien d’étonnant selon Gregg Popovich, qui a expliqué que le sophomore était encore en pleine phase d’apprentissage.

« C’est un jeune joueur qui se familiarise encore avec tout ça. Les playoffs sont différents de la saison régulière. Il grandit et chaque soir il apprend, qu’il joue bien ou non. » Gregg Popovich

La décision de Michael Malone avant le Game 4 de faire défendre Gary Harris plutôt que Jamal Murray sur lui y est aussi pour beaucoup dans les récentes difficultés du natif de Parker dans le Colorado (23 points à 69% sur les 3 premiers matchs).

« Gary Harris est un des défenseurs les plus sous-estimés de NBA. On a changé notre façon de défendre sur White. On est plus agressifs. Au lieu de défendre bas et de le laisser pénétrer, on est plus agressifs sur les pick-and-rolls.

Nos gars ont réalisé après les 3 premiers matchs que Derrick White était le MVP du début de la série et depuis 2 matchs, on fait du très bon boulot pour essayer de réduire son impact au maximum. » Michael Malone

Le Game 6, qui sera fatal aux Spurs -menés 3-2 – en cas de défaite, se jouera ce jeudi soir (2h heure française) ) à l’AT&T de San Antonio.

« C’est un jeune joueur, mais il va être bon et il va trouver des solutions. Quand tu deviens un facteur majeur dans un plan de jeu, cela prend du temps. » LaMarcus Aldridge

« Peu importe ce qui se passe dans le Game 6, il sera un meilleur joueur après avoir expérimenté l’adversité des playoffs. C’est un jeune homme volontaire qui a un grand avenir devant lui, mais il faut qu’il passe par ce genre d’expérience. » Gregg Popovich

via Express News

[Interview] Evan Fournier : « C’est sûr que je suis dégoûté, j’ai les boules. Faut que je passe à autre chose, ça va être un gros été pour moi »

Leave a Reply