Giannis Antetokounmpo en MVP, George Hill facteur X; Giannis : « Mon approche devait changer »

Giannis Antetokounmpo en MVP, George Hill facteur X; Giannis : « Mon approche devait changer »

Pour la première fois depuis le 13 mai 1987, Milwaukee a gagné un match de playoffs à Boston cette nuit ! Sortis en 7 matchs au 1er tour par les Celtics la saison passée, les Bucks ont pris l’avantage 2-1 dans ces demi-finales de conférence Est grâce à une victoire 123-116 dans le Game 3. La page est tournée, et les joueurs de Mike Budenholzer concentrés sur le fait de passer un nouveau cap.

« Je ne pense pas qu’on soit venu pour prouver quelque chose ici cette année. Ce sont deux saisons différentes, deux équipes différentes. On a bien joué à l’extérieur toute l’année. On ne se préoccupe pas de qui sont les adversaires en face. On se concentre uniquement sur nous. On a oublié ce qui s’est passé l’année dernière. On est passé à autre chose. » Khris Middleton, 20 points à 6/12, 4 rebonds, 5 passes et 3 interceptions

En plus d’avoir dominé, 52 à 24 aux points inscrits dans la raquette tout en ayant rentré 15 tirs à 3-points, les Bucks ont pu compter sur un excellent banc, avec 42 points marqués par les remplaçants (contre seulement 16 pour Boston). George Hill a signé 21 points à 9/12, 4 rebonds et 3 passes, Pat Connaughton (qui a grandi à Arlington, ville située à seulement 12 kilomètres du TD Garden) 14 points à 7/11 et 7 rebonds.

« Avec George on parle toujours du ‘Bench Mob’. Ça ne va pas toujours être du scoring, ça peut être prendre les rebonds, défendre, apporter une énergie, et c’est quelque chose que l’on doit continuer à faire si on veut réussir collectivement. » Pat Connaughton

« C’est un thème qui revient souvent depuis que je connais George (Spurs 2008-2011, ndlr) : plus il est agressif, meilleur il est. » Mike Budenholzer

« C’est mon gars. Je suis toujours fier quand George rentre et prends le relais. Il a fait un sacré bon match. » Eric Bledsoe

« C’est un thème récurant depuis que je connais George. Plus il est agressif, meilleur il est. »

Une production importante, notamment de la part de Hill puisque Eric Bledsoe est passé à côté avec 9 points à 4/15. Avant le début de la série, le meneur évoquait justement l’importance du banc

« La chose la plus importante, et qui va être un facteur X, c’est notre banc. Ils jouent bien. » Eric Bledsoe

Et bien sûr l’autre clé, c’est Giannis Antetokounmpo. Après un premier match très difficile, le favori au titre de MVP a montré la voie avec une grosse performance : 32 points à 8/13, 13 rebonds, 8 passes et 3 contres

« Avant le Game 2 mon approche devait changer. J’ai dit à mes coéquipiers qu’ils devaient se tenir prêts à shooter parce qu’ils faisaient des prises à deux sur moi, ils construisaient un mur, donc je devais faire la bonne passe. C’est ce que je vais continuer à faire dans cette série, je vais continuer à faire la bonne passe. » Giannis Antetokounmpo

Très agressif, il a provoqué encore énormément de fautes et termine avec un 16/22 aux lancers-francs.

« Je vais juste continuer à être agressif. C’est ce que mes coéquipiers veulent que je fasse. J’adore aller sur la ligne des lancers-francs. J’ai travaillé là-dessus. Je suis confiant quand je suis sur la ligne, donc ce sont des points faciles pour moi et mes coéquipiers. Je vais continuer à être agressif, à faire les bons choix et si parfois cela veut dire aller jusqu’au bout, alors je vais aller jusqu’au bout. » Giannis Antetokounmpo

Les Bucks ont fait la moitié du chemin, mais la qualification est encore loin et il va falloir continuer dans cette voie.

via Journal SentinelESPN

Leave a Reply