Brett Brown sur Kawhi Leonard : « Les choses qu’il est capable de faire pour se créer son propre shoot, c’est du Kobe »

Brett Brown sur Kawhi Leonard : « Les choses qu’il est capable de faire pour se créer son propre shoot, c’est du Kobe »

Les compteurs sont remis à zéro (2-2) entre Raptors et Philadelphie (demi-finales de conférence Est) car un homme a encore frappé : Kawhi Leonard. L’ailier a planté 39 points à 13/20, 14 rebonds et 5 passes dans la victoire des Raptors au Wells Fargo Center dimanche soir !

« C’est Kawhi man. C’est comme ça qu’il gagne sa vie vous savez. On le sait tous. Ce n’est pas une surprise. » Serge Ibaka

« Il a fait ça à chaque match de la série. Je ne sais pas ce que vous pouvez faire de plus. » Jimmy Butler

Voyez plutôt : 45 points à 16/23 dans le Game 1, 35 points à 13/24 dans le Game 2, 33 points à 13/22 dans le Game 3. L’ancien Spur a d’ailleurs battu un record de franchise pour un Raptor avec un 6ème match à minimum 30 points dans les mêmes playoffs. Il tourne désormais à 38 points de moyenne à 62% sur la série…

« Il fait une sacrée série de playoffs. Ce match est dans les meilleurs, en dehors du fait qu’il a raté ses deux derniers lancers-francs. Il porte une énorme charge pour nous, et il le fait des deux côtés du terrain. On va avoir besoin qu’il continue de le faire, surtout au prochain match. On devra tous élever notre niveau de jeu, même les gars qui sortent du banc. » Danny Green

Collectivement, une meilleure défense et un meilleur apport de la part de ses coéquipiers ont fait la différence dans ce Game 4. Leonard au repos pendant les deux premières minutes du 4ème quart, Kyle Lowry a réussi un bank shot main gauche par-dessus Joel Embiid puis Marc Gasol a lui aussi marqué sur le pivot adverse dans la foulée pour ramener l’équipe à 2 points. Au final Leonard n’a marqué que 8 des 26 points de son équipe dans le dernier quart. Un peu moins de 3 minutes après son retour en jeu, il a servi Gasol qui a égalisé à 3-points avant de donner l’avantage (85-84) à son équipe sur un lancer à 6’20. Il a ensuite trouvé Ibaka pour un tir mi-distance avant de lui-même rentré un tir similaire pour le +4 à 3’48 puis de caler 2 points sur la ligne entre 2 lancers de Butler et un 3-points de J.J. Redick qui a ramené Philadelphie à un point (91-90) à 2’07.

Une minute plus tard et après 2 possessions vierges de chaque côté, le Raptor a tué le match sur un 3-points (94-90 à 1’01) pris plus rapidement (en mode side-step fadeaway) car pressé par l’horloge des 24 secondes. Un petit jeu de lancers-francs plus tard, Toronto s’est imposé 101-96.

« C’est Kobe. Cet homme est Kobe. C’est du Kobe. Il avait confiance, il ne s’est pas précipité, il regarde l’horloge, crée l’espace, envoie. Il est calme, patient. C’est une superstar. Il va chercher le match, il s’en fout de qui est en face de lui, il connaît sa valeur, il sait ce qu’il est capable de faire… Kevin Durant, James Harden, les superstars de la ligue, il est avec ces gars-là. » Norman Powell

« Il punit sur le terrain, c’est sûr. Les choses qu’il est capable de faire pour se créer son propre shoot, c’est du Kobe pour moi. Et par rapport à votre question sur qui peut défendre sur lui, c’est marrant parce que je trouve que nos ailiers ont fait un boulot plutôt correct sur lui… Au final il a signé un super match de playoffs. 39 points, et on les a tous sentis. » Brett Brown

Après le match un journaliste lui a demandé s’il avait seulement transpiré dans ce match.

« Ce n’est pas juste envers les Sixers. Bien sûr que j’ai transpiré. Ils me font prendre des tirs difficiles. Je ne décris pas mon jeu, j’essaie juste de gagner. C’est à vous de faire ça, moi je vis dans l’instant. » Kawhi Leonard

Le Game 5 se jouera à Toronto mardi.

via The Star

Leave a Reply