Avec son super duo de stars et deux remplaçants de feu, les Blazers obtiennent un Game 7 !

Avec son super duo de stars et deux remplaçants de feu, les Blazers obtiennent un Game 7 !

Les Portland Trail Blazers et les Denver Nuggets se départageront lors d’un Game 7 dimanche à Denver. Les Blazers, dos au mur, ont fait le job devant leur public avec un succès 119-108

Les Blazers ont été portés par un super trio Damian Lillard (32 points à 11/23 dont 6/13 à 3-pts et 5 passes) , CJ McCollum (30 points à 12/24 dont 2/7 à 3-pts et 6 rebonds) et Rodney Hood (25 points, record en carrière en playoffs, à 8/12 dont 3/4 à 3-pts, 4 rebonds). Zach Collins a également été excellent en sortie de banc avec 14 points à 4/8 dont 1/3 à 3-pts, 4 rebonds et surtout 5 contres ! Collins et Hood affichent un plus/minus de respectivement +21 et +15 (+19 pour Seth Curry), preuve que le banc a fait la différence dans cette rencontre. Portland s’est aussi appuyé sur une bien meilleure adresse avec 46.1% aux shoots dont un 15/33 derrière l’arc alors que les visiteurs rentrent seulement 38.4% de leurs tentatives, dont un 12/32 derrière l’arc. Nikola Jokic n’a rien à se reprocher et a été à la hauteur avec 29 points à 10/15 dont 2/3 à 3-pts, 12 rebonds et 8 passes, mais le supporting cast ne l’a pas été. Jamal Murray met 24 points, mais à seulement 7/20 alors que Gary Harris shoote à 4/11 et Paul Millsap, excellent lors du Game 5, à un terrible 4/15.

Les Nuggets ont parfaitement entamé ce Game 6 en prenant rapidement les commandes sous l’impulsion du duo Jokic – Murray, 16-7. L’avance a même culminé à 10 points et après 12 minutes Denver menait 34-26. C’est la second unit de Portland qui a vraiment lancé leur match avec un super duo Rodney Hood – Zach Collins qui a impulsé un 11-4 pour réduire l’écart à 1 unité. Les débats se sont alors équilibrés dans cette rencontre, mais c’est Portland, à la faveur d’une grosse fin de première mi-temps, qui a viré en tête. Avec 5 points de suite, Lillard a initié un 13-5 pour permettre aux siens de mener 58-52 et finalement 58-54 après un dernier panier de Nikola Jokic. Murray et Harris ont très vite ramené Denver au retour de la pause, mais sans pouvoir passer devant. Avec un très grand Lillard, auteur de 14 points dans le quart, Portland a résisté et a même fait basculer le match en fin de 3ème. Maladroits, les Nuggets ont passé 3’30 sans marquer le moindre point. Résultat Portland a fait un mini-break sur un 7-0 auquel Murray a mis fin sur un claquette à la dernière seconde, 87-80. En début de dernier acte, alors que Damian Lillard était sur le banc, les Nuggets ont tenté de mettre un coup d’accélérateur et ont réussi à recoller à 4 points, mais Hood, a planté 5 points de suite pour les repousser, et initier ce qui est devenu un 15-5 avec une autre banderille derrière l’arc de l’ancien Cav, mais aussi une de Seth Curry. Au retour en jeu de Lillard, ce dernier et Portland n’avaient plus qu’à gérer avec une avance de 14 points et 6’27 à jouer. C’est exactement ce qu’ils ont fait, ne laissant jamais Denver espérer.

Leave a Reply