Monumental, CJ McCollum envoie les Blazers en finale de conférence malgré un début de rencontre cauchemardesque !

Monumental, CJ McCollum envoie les Blazers en finale de conférence malgré un début de rencontre cauchemardesque !

Les Portland Trail Blazers sont en finale de conférence et ils peuvent remercier CJ McCollum ! L’arrière a livré un match énorme pour les maintenir siens en vie, puis les faire passer devant et enfin leur offrir la victoire dans le money time 100-96. Ils retrouveront les Golden State Warriors.

Les Blazers ont compté jusqu’à 17 poins de retard en première mi-temps mais McCollum leur a permis de ne pas exploser. Il termine avec 37 points à 17/29 dont 1/3 à 3-pt et 9 rebonds et il y en avait bien besoin pour Portland puisque Damian Lillard est passé à côté avec 13 points à 3/17 dont 2/9 à 3-pts, 10 rebonds, 8 passes et 3 interceptions. Mais ce dernier a mis deux tirs à 3-pts importants en dernier acte. Evan Turner a joué un rôle très important en dernier quart et termine avec 14 points et 7 rebonds. Zach Collins aussi a été précieux grâce à sa défense, tout comme Moe Harkless qui a fait un passage important dans le 3ème. A noter que Rodney Hood s’est lui blessé et a dû sortir en 3ème acte. Portland passe en ayant shooté à 40.9% dont un terrible 4/26 derrière l’arc mais ne perd que 4 ballons et prend 12 rebonds offensifs. Les Nuggets ont vu leur adresse les abandonner au fil du match et ils terminent avec seulement 37.1% dont un 2/19 derrière l’arc, à l’image d’un Jamal Murray qui n’a pas été à la hauteur avec 17 points mais à 4/18. Nikola Jokic fait son match avec 29 points à 11/26 dont 2/6 à 3-pts, 13 rebonds mais seulement 2 passes un lancer franc raté qui a quasiment plié le match.

A la faveur d’une bonne défense et surtout d’un Nikola Jokic d’entrée dans son match avec 2 tirs à 3-pts et 8 des 12 premiers des siens, les Nuggets ont très vite pris les commandes, 9-4 puis 14-7. Portland a été très très maladroit dans ce premier quart, à l’image d’un Damian Lillard à 0/6 et un 0/9 à 3-pts de toute l’équipe. Résultat avec Paul Millsap et Gary Harris qui ont pris le relais et Jamal Murray qui a fini fort le quart, les Nuggets se sont envolés dans ce premier acte, 20-13 puis 29-17. Le quatuor Jokic, Millsap, Murray et Harris affichait 28 points alors que Portland shootait à 7/25.

Le calvaire a continué pour Portland avec un 1/8 pour débuter le second quart et grâce au duo Plumlee – Morris et des soucis pour Portland à revenir en transition, les locaux ont pris 17 points d’avance, 39-22. McCollum, seul Blazer à surnager en ce début de rencontre, a maintenu les siens en vie avec 15 des 26 premiers points de l’équipe, puis Lillard a enfin mis un premier panier, et a profité de fautes bêtes des Nuggets, déjà dans le bonus, pour inscrire 7 points de suite pour un 9-0 des visiteurs, 39-31. Jokic et Murray ont mis fin à ce run et Denver a cessé ses fautes et continué de bien défendre pour repousser l’assaut de Portland et finalement mener 48-39 à la pause. Portland s’en sortait bien avec seulement 31.1% aux shoots.

Pour débuter la seconde mi-temps Terry Stotts a décidé de faire démarrer Collins et Hood et cela a plutôt bien marché. Même si leur maladresse à 3-pts s’est poursuivie, avec un McCollum intenable, ils ont trouvé plus facilement des solutions en attaque. Si Denver a gardé un temps un matelas confortable, car Portland n’arrivait pas à faire des stops, à la première baisse de régime, McCollum et Kanter ont ramené les leurs à 3 petits points. Torrey Craig a calmé ce retour avec un 2+1 et Jokic a redonné un peu d’air aux locaux, 63-55. Respiration de courte durée puisque Turner, Harkless, (rentré à la place Hood blessé) et Mccollum, ont répondu par un 6-0 pour revenir à 63-61. Une nouvelle fois Denver a repoussé cet assaut puisque Murray – auteur d’un mauvais passage a enfin trouvé le chemin du panier – et Harris ont passé un 5-0, 68-61. Dans ce quart de petit run, le dernier a été pour Portland puisque Moe Harkless a réussi une action à 4 pts : dunk + faute + lancer-franc raté + rebond + 2 pts; puis McCollum a continué son festival et même mis Portland en tête 71-70. Finalement c’est Denver qui a conclu ce quart en tête sur des lancers de Morris après une faute imaginaire, 72-71.

D’entrée de dernier quart Zach Collins a planté un shoot à 3-pts, imité quelques secondes plus tard par Lillard pour donner l’avantage à Portland 81-76. Les deux équipes se sont alors rendues coup pour coup avec Denver qui a insisté sur Jokic face à Collins et ses 5 fautes. Turner s’est mêlé à la fête et Portland a gardé 2 possessions d’avance. A 6 minutes du terme Turner a porté le score à 87-83 puis 89-83 suite à un énorme chase-down block de CJ McCollum. Très maladroits, les Nuggets ont pris un coup sur la tête sur cette action de Lillard qui a porté le score à 92-85

Mais les Nuggets n’ont pas abandonné et malgré un nouveau gros shoot de McCollum, ils ont signé un 6-0 pour revenir à un seul point grâce à Jokic avec 1’43 à jouer. McCollum a répondu du tac au tac, mais Murray encore ramené Denver à 1 point avec 29.7 secondes à jouer. Sur l’action suivante, Portland a bien sûr servi CJ McCollum, qui a encore marqué et laissé seulement 11.7 secondes à Denver. Les Blazers ont décidé de faire faute sur Jokic, qui a raté son premier lancer et mis le second. Turner a été envoyé sur la ligne des lancers et a rentré les 2 pour un écart de 4 points. Jokic a raté sa tentative de loin derrière, game over.

Leave a Reply