Comment défendre sur Kawhi Leonard ? Le gros défi des Bucks

Comment défendre sur Kawhi Leonard ? Le gros défi des Bucks

À partir de 1h30 heure française ce mercredi soir se présentera un casse-tête pour les Milwaukee Bucks : comment défendre sur Kawhi Leonard ? L’ailier à tout faire des Raptors affiche des moyennes de 31.8 points, 8.5 rebonds, 3.6 passes et 1.3 interception par match depuis le début des playoffs. Personne n’a rentré plus de paniers (137 en 12 matchs) ni totalisé plus de points (382) que lui dans cette post-season, et il rentre 53.9% de ses tentatives (40.8% à 3-points).

« À l’heure actuelle Kawhi joue un des meilleurs basket que j’ai vu. Nous devons suivre le plan de jeu et voir à partir de là. Tu ne peux pas vraiment stopper un grand joueur comme ça. Il faut juste lui rendre la tâche difficile. » Eric Bledsoe

« Man, stopper Kawhi ça va être difficile. Cela ne va pas être simple. C’est un des meilleurs joueurs de la ligue. Il joue avec une grande confiance à l’heure actuelle. Il est super agressif, et ses coéquipiers veulent qu’il soit agressif. Ce que nous pouvons faire avec Kawhi c’est de limiter le plus possible le nombre de ballons qu’il touche. Lui rendre les choses les plus difficiles possible. Pousser les autres gars à faire des actions et à essayer de limiter le plus possible l’influence de Kawhi sur le jeu. Mais au bout du compte il va avoir le ballon. Il va prendre ses shoots. Il faut juste lui rendre la vie la plus difficile possible. Nous savons qu’il va mettre des shoots. Nous savons qu’il va prendre 25, 30, 39 shoots. Et il va faire des actions. Nous allons nous concentrer principalement sur lui et essayer de pousser les autres joueurs à faire des actions. » Giannis Antetokounmpo

L’objectif évoqué par les joueurs et leur coach Mike Budenholzer (assistant coach aux Spurs pendant 2 ans lorsque Kawhi y jouait encore, bien que cela ne représente pas nécessairement un avantage selon lui) avant le Game 1 ? Limiter les touches de balle de Leonard. Plus facile à dire qu’à faire, même si l’équipe a terminé la saison avec le meilleur defensive rating de la ligue.

« Parfois les grands joueurs ont un dont pour trouver des moyens de faire le boulot. J’espère que nous allons trouver un moyen de le ralentir. » Mike Budenholzer

Parmi les joueurs qui devront se coltiner le n°2 : Khris Middleton. Le All-Star a défendu sur 143 des 223 possessions de Leonard en 3 matchs face aux Bucks durant la saison régulière, soit 64.1%. Suit Malcolm Brogdon avec seulement 25. Au total face à Middleton sur ces possessions, Leonard a totalisé 36 points à 11/27 et 11 lancers-francs.

« Khris s’est vraiment montré à la hauteur du challenge contre Paul George, Kevin Durant, Kawhi Leonard… on pourrait poursuivre la liste. Je pense qu’il voulait montrer, à lui-même puis au coaching staff et à ses coéquipiers ce qu’il était capable de faire en tant que défenseur. On est confiant par rapport au fait que cette mission lui soit confiée. » Mike Budenholzer

Sa meilleure performance défensive face à l’ex-Spur remonte au 31 janvier dernier : sur 47 possessions en face à face, Middleton avait alors limité Leonard à 6 points à 2/10 dans la victoire 105-92 de Milwaukee à Toronto. D’autres joueurs lui viendront aussi en aide, comme l’a rappelée Giannis Antetokounmpo.

« Ça ne va pas seulement revenir à Khris de défendre sur lui. On doit être actifs derrière lui. Il sera en première ligne, mais moi et Brook (Lopez), Ersan (Ilyasova), Niko (Mirotic), on doit être actifs derrière lui et essayer de l’aider le plus possible. Je trouve que Khris a fait du bon boulot en réussissant à lui compliquer la tâche cette saison, parfois en passant au-dessus, parfois en passant en-dessous, en essayant de faire hésiter Kawhi. C’est tout ce que nous pouvons faire. » Giannis Antetokounmpo

Autre objectif pour les Bucks, éloigner le plus possible Leonard de la ligne à 3-points et de celle des lancers-francs, afin de lui faire prendre le plus de tirs à 2-points contestés possible.

« C’est un tel joueur, il sait marquer de beaucoup de manières différentes. C’est vraiment difficile de défendre sur faire preuve d’énormément d’activité. Il faut lui faire voir beaucoup de choses, beaucoup de défenseurs. C’est un excellent shooteur mi-distance, à 3-points, il peut finir près du cercle, provoquer des fautes. C’est un scoreur dynamique très talentueux avec un super corps, il apporte une dimension physique en attaque. C’est un super challenge. » Mike Budenholzer

via Journal Sentinel

Leave a Reply