John Paxson déçu, mais rassuré que les 2 premiers choix soient à l’Ouest

John Paxson déçu, mais rassuré que les 2 premiers choix soient à l’Ouest

Hier soir se déroulait la loterie NBA, servant à désigner l’ordre des choix de draft du numéro 1 jusqu’au numéro 14. Une nouvelle réforme de la NBA mise en place cette année visait à essayer de limiter l’impact du tanking pour s’assurer une des meilleures places à la draft.

Quand on regarde le résultat de cette loterie, on peut d’ores et déjà dire que ce système fonctionne puisque la hiérarchie a été fortement bousculée avec ce premier choix qui appartient maintenant aux New Orleans Pelicans. Les Bulls quant à eux étaient projetés à la 4e place, mais le sort en a décidé autrement, et la franchise au taureau rouge se retrouve donc à présent à la 7e place.

Une 7e place un peu drôle puisque Chicago a choisi en 7e position lors des deux années précédentes, ainsi on voyait débarquer Lauri Markkanen et Wendell Carter Jr. l’année d’après.

« Vous êtes toujours déçus. » A expliqué John Paxson, le vice-président des opérations basket de Chicago. « Mais il y a un facteur chance dans cette loterie et nous n’en avons pas eu. Nous pensons tout de même que nous avons obtenu deux très bons joueurs les deux dernières années avec le choix numéro 7 donc nous allons juste essayer de continuer à construire quelque chose. Nous travaillons déjà sur notre tableau de draft. Il y a plus de sept joueurs que nous apprécions particulièrement, maintenant, nous devons commencer à les rencontrer et à les passer au crible. Nous allons commencer à travailler là-dessus dès maintenant. »

Vis-à-vis de la réforme de la loterie, John Paxson a confié qu’au vu des résultats d’hier, la ligue devait certainement être satisfaite. Il a aussi confié qu’il avait eu un mauvais pré sentiment sur ce qu’il allait se passer. 

« Du point de vue de la ligue, ils doivent être ravis de la manière dont s’est déroulé la loterie. Ils ont fait cette réforme pour beaucoup de raisons différentes. Ils ne voulaient pas que les équipes jettent l’éponge volontairement sur un certain nombre de matchs. Ce soir a permis de confirmer que cette réforme fonctionnait. J’ai eu le drôle de sentiment que quelque chose allait se passer, et c’est arrivé. »

Enfin, Paxson s’est dit soulagé de voir 2 des premiers choix partir à l’Ouest en plus de voir New York ne pas obtenir ce 1st pick, ce qui aurait pu constituer une menace.

« Une seule équipe peut avoir ce jeune homme (Williamson) ce soir. Et c’est La Nouvelle-Orléans. Tant mieux pour eux. J’ai tout de suite pensé au fait que 3 des premiers choix allaient partir à l’Ouest et que New York n’aurait alors pas ce premier choix. C’est une chose qui est en notre faveur. »

Leave a Reply