Kawhi Leonard sur Giannis Antetokounmpo : « Ce n’est pas une question de face à face mais d’essayer de gagner le match »

Kawhi Leonard sur Giannis Antetokounmpo : « Ce n’est pas une question de face à face mais d’essayer de gagner le match »

Comment ralentir le « train de fret » que représente le leader des Milwaukee Bucks Giannis Antekounmpo ? C’est la question qui va occuper les Raptors dans ces finales de conférence Est 2019, dont le Game 1 se jouera ce mercredi. Du haut de ses 2,11m et capable de traverser le terrain en à peu près autant d’enjambées qu’un Géant des Machines de l’île à Nantes, le Grec de 24 ans tourne à 27.4 points à 52.2%, 11.4 rebonds et 4.4 passes par match en 9 matchs.

Verra-t-on comme en saison régulière Pascal Siakam en défenseur principal sur lui ? Kawhi Leonard, plus petit mais défenseur de l’année en 2015 et 2016 viendra peut-être aussi se frotter à lui en cas de besoin, et pourquoi pas Marc Gasol, DPOY il y a de cela 6 ans ? L’effort sera collectif, selon l’Espagnol.

« C’est un effort collectif. Et constant. » Marc Gasol

« C’est évidemment un joueur très très costaud, il a la taille, la force, la rapidité. Il peut dribbler vite, il a les épaules pour encaisser les coups. Et même si vous faites du bon boulot, il peut quand même tendre le bras par-dessus votre tête et mettre le ballon dans le panier. Donc le challenge c’est d’essayer de le ralentir en transition, et ce n’est pas le boulot d’une personne mais plutôt de 5 personnes. Les gars sur le terrain doivent construire des murs et les construire suffisamment tôt pour l’empêcher de prendre trop de vitesse. Il ne faut pas bouger. Je suis très fier de notre défense parce qu’on encaisse les coups, on provoque les passages en force. Je n’ai pas les chiffres, mais on est sûrement très bien classés à ce niveau-là. Il y aura des passages en force sifflés dans ce match . » Nick Nurse

Toronto est la meilleure équipe des playoffs en termes de fautes offensives provoquées avec 15, dont 10 pour le seul Kyle Lowry, spécialiste de la discipline.

« Ce n’est pas une question de face à face entre lui et moi mais d’essayer de gagner le match. Tu ne peux pas te laisser absorber par les attentes des gens. Tu dois te soucier de tes propres attentes, de celles de ton équipe, donc de gagner. C’est là-dessus qu’on doit se concentrer. Le 1 contre 1 contre entre lui et moi n’a pas d’importance. Le basket ce n’est pas du 1 contre 1. » Kawhi Leonard

En plus d’avoir dans leurs rangs le joueur qui marque le plus de points près du cercle cette saison (74% de réussite pour Antetokounmpo dans la restricted area cette saison) 6ème équipe à shooter le moins de tirs à 3-points la saison passée, Milwaukee en a pris plus que n’importe quelle autre équipe cette année en NBA hormis les Houston Rockets. Ils sont les leaders à l’Est dans ces playoffs avec 13.4 réussites par match derrière la ligne.

« Il faudra être très actifs. Ils jouent ensemble des deux côtés du terrain, ils sont longs, bien coachés et ils ont envie de défendre. » Kawhi Leonard

Leave a Reply