Warriors : Le banc s’y met; Shaun Livingston : « Une opportunité pour eux de faire taire ces critiques »

Warriors : Le banc s’y met; Shaun Livingston : « Une opportunité pour eux de faire taire ces critiques »

En playoffs les rotations sont souvent restreintes et l’impact du banc est souvent moins important qu’il ne peut l’être en saison régulière. Toutefois lors des deux derniers matchs des Warriors, ce banc a été un des facteurs majeurs des victoires des champions. En dernier quart alors que les Blazers avaient fait un retour à 77-71 à la fin du 3ème, moment de l’entrée en jeu des bancs, celui des Warriors a fait la différence. Lorsque les titulaires sont revenus pour terminer le match avec 7 minutes à jouer, les Californiens menaient de 12 points.

« Je pense que le passage clé pour nous ça a été les 5 premières minutes du quatrième quart. Vous savez, ils sont revenus à 6 ou 7 points à l’entame du dernier quart, ils ont vraiment fait un bon run à la fin du troisième et notre banc est entré en jeu et a fait un boulot fantastique pour nous redonner de l’air, une douzaine de points d’avance avant que nos titulaires ne reviennent. Donc c’était très bon boulot de la part de notre banc. » Steve Kerr

Dans le second quart c’est aussi un remplaçant qui a impulsé un run qui a donné aux Warriors 10 points d’avance : Jonas Jerebko. Le suédois a planté deux shoots de suite pour enflammer l’Oracle Arena

« Dans le second quart, Jonas (Jerebko) est entré en jeu et a mis quelques shoots. J’ai trouvé que les minutes de Jordan Bell étaient bonnes. Ils sont entrés en jeu et ont exécuté et défendu. Vous savez, le plus important c’est de pouvoir donner à nos titulaires du repos, et pouvoir augmenter notre avance, c’est énorme pour nous. » Kerr

Cette second unit, composée de Quinn Cook, Jordan Bell, Jonas Jerebko, Shaun Livingston et Klay Thompson a envoyé un message.

« Vous avez entendu les grognements, toutes ces choses sur le banc. C’est une opportunité pour eux de faire taire ces critiques. Plus que tout, ils prouvent qu’ils peuvent faire partie de quelque chose et être productifs sur le terrain. Ces gars bossent dur tous les jours loin des caméras. Ils doivent rester prêts alors que nous jouons sur la télé nationale et qu’ils n’ont pas beaucoup de temps de jeu. C’est difficile d’avoir ce sentiment de ne pas contribuer. Tu te dis ‘J’ai un maillot sur le dos, mais qu’est-ce que j’ai fait ? Je n’ai même pas transpiré.’ C’est dur. »   Livingston

Pour Shaun Livingston la présence de Klay dans cette unit est capitale pour la réussite des autres.

« Honnêtement c’est Klay qui nous fait confiance, ses mouvements ouvrent le jeu pour nous tous. Quand vous avez un joueur avec la gravité de Klay, Steph et Kevin, c’est plus que juste du scoring. Tu rends les autres joueurs meilleurs en ouvrant le jeu. » Livingston

Lors des 5 premiers matchs de la série face aux Rockets, les remplaçants avaient inscrit en combiné 50 points. Lors des deux derniers de playoffs le total est de 69, dont 36 cette nuit.

via SF Chronicle

Quinn Cook avait joué 18 secondes lors des 5 premiers matchs face à Houston et Jordan Bell 11 secondes… Cette nuit Cook a inscrit 8 points en 13 minutes, dont un 2/3 à 3-pts.

« Mes coéquipiers et les coachs croient en moi, tout le monde dans cette organisation croit en nous. C’est vraiment le cas. Tu ne penses pas au fait de ne pas jouer, tu es vraiment pris par le fait de gagner, tu es engagé. » Quinn Cook

Jordan Bell a compilé 3 points, 4 rebonds et 3 passes en 11 minutes, et Jerebko a terminé avec 9 unités. au final ce sont pas moins de 7 remplaçants qui ont scoré

« Tous ceux qui sont sortis du banc ont été performants. JB (Jordan Bell) a été énorme. Comme je l’ai dit Jonas a été énorme. Quinn nous a apporté de super minutes. Shaun nous a donnés d’excellentes minutes, Looney aussi. Tous ceux qui sont entrés en jeu étaient prêts et vous savez dans cette série ça va être de plus en plus difficile. Contrairement à ce que vont dire les titres demain, nous savons à quel point ce sera difficile. Nous avons besoin que ces gars soient concentrés et continuent de nous donner ce qu’ils nous ont donné lors des deux derniers matchs. Je pense également que ce Game 6 a aidé au niveau de la confiance. On parle de gars qui n’ont pas vraiment joué depuis le début des playoffs, donc avoir ce Game 6 face à Houston, je pense que ça a été positif pour nous ce soir. » Draymond Green

Au total ils ont combiné 94 minutes, et c’est une tendance qui devrait se maintenir.

« J’ai le sentiment que dans cette série nous pouvons faire jouer plus de joueurs. C’est un matchup différent et je pense que ce que vous avez vu ce soir c’est ce que nous aimerions avoir chaque soir avec 10, 11 joueurs utilisés. » Kerr

« Steve nous a dit il y a deux jours, ou hier que ‘Tout le monde doit être prêt parce que c’est une série où tout le monde pourrait jouer.’ Vous savez, ces gars, et nous l’avons dit à de nombreuses reprises, ce sont des professionnels. Ils restent concentrés. Chaque jour ils viennent à la salle, Jonas est là à shooter, et il attend sa chance. Il a été important pour nous lors des deux derniers matchs et nous allons avoir besoin qu’il continue de faire ça.

Via NBA.com

Leave a Reply