Giannis Antetokounmpo : « C’est énorme, même si je ne joue pas bien, l’équipe arrive à réagir et gagner »

Giannis Antetokounmpo : « C’est énorme, même si je ne joue pas bien, l’équipe arrive à réagir et gagner »

Battus lors du Game 1 face aux Celtics lors du tour précédent, les Bucks voulaient à tout prix éviter de se remettre dans une telle situation. Giannis Antetokounmpo confiait même, en mettant un tacle aux Celtics en passant, que face aux Raptors ce serait plus compliqué de reprendre l’avantage du terrain. Mais cela n’a pas très bien démarré pour les Bucks, dominés en premier quart par d’excellents Raptors et surtout très maladroits, avec un piteux 9/27 dont un 3/15 à 3-pts dans les 12 premières minutes. Pas de quoi les perturber et la consigne était claire :

« Dans le 2ème quart-temps, ou peut-être à la fin du 1er quart-temps, il (Mike Budenholzer) nous a dit de continuer à shooter et d’arrêter d’hésiter si on était ouverts. Sur une séquence j’étais seul dans le corner, je n’ai pas pris le shoot et ça s’est terminé en tir compliqué de Khris (Middleton). Il veut qu’on se fasse confiance, que le ballon tourne et qu’on shoote. C’est comme ça que tu gagnes les matchs, en continuant à shooter. » Giannis Antetokounmpo

Ils ont continué de shooter en second acte l’adresse est revenue avec un 12/26 dont un 3/8 à 3-pts pour grappiller un peu leur retard alors que la défense haussait le ton et les Raptors perdaient eux leur réussite.

« On est restés fidèles à ce qu’on fait depuis le début des playoffs. Les shoots ne sont pas rentrés en début de match, mais s’est battus, on a super bien défendu, on s’est accrochés puis les choses ont commencé à aller dans notre sens. » Brook Lopez

En 3ème quart ils ont arrosé (8/22 dont 0/11 à 3-pts), mais grâce à une défense très solide, ils ont pu limiter les Raptors à un 8/25 et à l’entame des 12 dernières minutes, malgré un très moche 37.3% dont un 6/34 derrière l’arc, ils étaient encore dans le match, menés de 7 points. Lors du dernier quart, dans le sillage d’un Brook Lopez déchaîné, auteur de 13 points à 5/7 dont 3/5 à 3-pts, ils ont enfin mis dedans et planté pas moins de 32 points. Ils ont fondu sur les Raptors, mais à 3’31 de la fin, sur deux lancers de Kawhi Leonard, les Canadiens étaient en tête de 2 unités. Brook Lopez a planté 5 points de suite pour propulser les siens définitivement en tête avec l’aide d’une excellente défense, qui a limité Toronto a 0 point dans les dernières 3’30 ! Résultat un 10-0 pour conclure le match en beauté.

« Je pense qu’on en avait besoin, ça montre qu’on peut finir les matchs de différentes façons. On a beaucoup de confiance dans ce groupe, c’était bien de gagner différemment ce soir. Mais ça nous irait bien que les matchs suivants ne soient pas comme ça aussi hein ? (Giannis confirme). » Brook Lopez

« C’est bien parce que dans l’adversité on voit comment l’équipe répond. L’équipe a joué dur, on a besoin de matchs comme ça, car tous les matchs ne vont pas être des blowouts. Maintenant on va rentrer, revoir le match, un match qui nous a rendus meilleurs c’est certain. » Giannis Antetokounmpo

Malgré un petit 39.8% aux tirs dont un terrible 11/44 derrière l’arc, les Milwaukee Bucks l’emporte, le signe des grandes équipes.

« Tu peux répondre présent en défense chaque soir et c’est ce à quoi nous nous attendons. Il va y avoir des soirs comme ça où on ne met pas de shoots, mais il faut continuer de bien jouer en défense et de tout donner. Si tu fais ça, tu peux peut-être t’en sortir et trouver un moyen de gagner lors d’une soirée où tu n’es pas en réussite ou que tu ne joues pas très bien offensivement. »  Mike Budenholzer

Ils ont su dominer dans la plupart des compartiments : 44-26 dans la raquette, 24-13 sur les secondes chances (15-8 au rebond offensif), 25-15 sur les contre-attaques avec 20 points générés par les 12 ballons perdus des Raptors. Ils l’emportent surtout sans un grand match de Giannis. Même s’il signe tout de même 24 points à 7/16, 14 rebonds, 6 passes, 3 contres et 2 interceptions, il n’a pas été dans son meilleur jour. Et le résultat dans ces conditions le réjouit.

« Ca en dit long et c’est énorme. Même si je ne joue pas bien, l’équipe arrive à réagir et à tenir. Les gars qui sortent du banc jouent de la bonne façon, chacun est un plus pour l’équipe donc oui c’est super. Je n’ai pas fait un grand match, mais mes coéquipiers si et on a réussi à gagner. » Giannis Antetokounmpo

Leave a Reply