Giannis Antetokounmpo : « C’est le Brook Lopez qu’on connaît et qu’on aime tous »

Giannis Antetokounmpo : « C’est le Brook Lopez qu’on connaît et qu’on aime tous »

On ne l’avait pas vu marquer au moins 29 points depuis mars 2018, pas vu prendre 11 rebonds depuis octobre 2017 mais Brook Lopez a su se montrer décisif au meilleur moment pour les Bucks cette nuit.

« On est restés fidèles à ce qu’on fait depuis le début des playoffs. Les shoots ne sont pas rentrés en début de match mais s’est battus, on a super bien défendu, on s’est accrochés puis les choses ont commencé à aller dans notre sens. » Brook Lopez

Le pivot a marqué 13 de ses 29 points (12/21, 4/11 à 3-points) dans le dernier quart-temps (3 points seulement pour Giannis Antetokounmpo – 2ème meilleur marqueur des Bucks avec 24 points – dans la période) pour permettre à Milwaukee d’oublier 3 première périodes dominées par les Raptors. Il a aussi contré 4 tirs et distribué 2 passes.

« C’est le Brook qu’on connaît et qu’on aime tous. On veut qu’il soit agressif, tout spécialement dans cette série. Face à Marc Gasol il va se retrouver ouvert la plupart du temps et il va rentrer des tirs, comme il a fait ce soir. Donc quand il est chaud comme ça, on doit continuer à le trouver encore et encore. Je trouve qu’il a aussi été très bon au rebond offensif, ça nous a permis d’avoir des possessions et des points en plus. C’est ce qu’il doit faire dans cette série. Il a aussi contré des tirs, il a donné le ton en défense. » Giannis Antetokounmpo

« George Hill et Giannis m’ont dit de continuer à shooter. On a tous eu du mal avec notre adresse ce soir, et je suis tellement reconnaissant d’avoir un groupe de coéquipiers qui me soutiennent à 100% que ça rentre ou pas. » Brook Lopez

C’est lui sur un dunk à 2’21 de la fin suite à une interception de Khris Middleton qui a redonné l’avantage aux siens 101-100. Encore lui qui a planté un 3-points à 1’55 pour le +3. Quelques secondes plus tard, il a volé le ballon des mains de Kawhi Leonard (limité à 2 points dans le dernier quart) alors que ce dernier avait fait son entrée dans la raquette. Puis à un peu plus d’une minute du buzzer, il a capté un long rebond défensif pour venir mettre fin à une autre possession adverse.

« On n’abandonne pas. On insiste, on insiste, on se bat et on finit par y arriver. On ne lâche rien dans notre équipe, ça ne fait partie de l’ADN d’aucun d’entre nous. » Brook Lopez

En plus d’avoir battu son record personnel en playoffs, Lopez est aussi devenu le 4ème joueur de l’histoire des playoffs à compiler au moins 29 points, 10 rebonds et 4 tirs à 3-points dans un match de playoffs : il rejoint Kevin Durant (2017), Kobe Bryant (2010) et Dirk Nowitzki (2004).

Leave a Reply