Steve Kerr sur la paire Lillard – McCollum : « On ne se fait aucune illusion »

Steve Kerr sur la paire Lillard – McCollum : « On ne se fait aucune illusion »

Défendu principalement par Klay Thompson et Stephen Curry, C.J. McCollum a été limité à 17 points à 7/19 en presque 38 minutes dans le Game 1 contre les Warriors mardi. Son collègue dans le backcourt des Blazers Damian Lillard, de son côté surveillé de près par Andre Iguodala et Thompson, n’a lui signé que 10 points en dehors de la ligne des lancers-francs (9/9) avec un 4/12 aux tirs. Les Warriors savent néanmoins que deux scoreurs de ce rang sont capables de revenir très fort.

« Ce sont tous les deux des joueurs très, très talentueux balle en main. Ils ont tous les moves possibles en rayon. Damian n’a pas de limite de distance. » Klay Thompson

« C’est leur métier (de pouvoir mettre des tirs contestés et de rebondir, ndlr). Ce sont tous les deux des joueurs fantastiques, très explosifs. On ne se fait aucune illusion sur le fait qu’on va réussir à les stopper. On essaie juste de leur rendre les choses le plus difficile possible, mais on est tous bien conscients qu’ils vont être chauds à certains moments, donc on doit continuer à défendre et à suivre notre plan de jeu si on veut poursuivre ce qu’on a fait dans le Game 1. Les choses changent. Toutes les séries évoluent au fil des matchs. Il ne faut jamais baisser la garde. » Steve Kerr

Avant ce match, Lillard et McCollum tournaient à respectivement 28.4 points et 25.6 points par match en 12 rencontres de playoffs.

« Ils sont très malins, ils savent déjouer les pièges, ils ont énormément confiance en leurs capacités et ils évoluent dans un excellent environnement qui leur permet de jouer sur leurs forces, avec un super supporting cast. Leur présence ici n’est pas le fruit du hasard ou de la chance. Ils ont bossé. Ils ont construit de bonnes fondations, une camaraderie ans l’équipe et le coaching staff. Ils ont continué à construire et à progresser tous les ans avec le même noyau.

Donc ça commence avec eux deux, mais quand ils ne sont pas adroits sur certains matchs, ce n’est pas pour ça que tu peux te relaxer, tu dois t’attendre à ce qu’ils reviennent prêts à mettre le ballon dans le panier. » Andre Iguodala

Le Game 2 pourra et devra être le théâtre d’une grosse réaction des deux Blazers si Portland ne veut pas rentrer à la maison avec un 2-0 à rattraper dans l’Oregon.

Leave a Reply