Pascal Siakam : « Ca ne ressemblait pas à un prétendant au titre de MIP ce soir »

Pascal Siakam : « Ca ne ressemblait pas à un prétendant au titre de MIP ce soir »

La soirée a été difficile hier pour les Toronto Raptors, largement dominés par les Milwaukee Bucks dans une rencontre où il n’y a pas eu de suspense puisque les locaux ont démarré très fort pour prendre 26 points d’avance à la pause. Hormis Kawhi Leonard, auteur de 31 points, les cadres des Raptors n’ont pas été à la hauteur, à l’image de Pascal Siakam, limité à 8 points à 4/9, 1 rebond et 2 passes et sorti pour 6 fautes après seulement 26 minutes.

« Au début du match, je ne pense pas que j’ai été aussi agressif que je le voulais. Mais ils ont été agressifs et nous ont sautés à la gorge et nous n’avons pas pu avoir les shoots que nous voulions. Puis ensuite j’ai eu des soucis de fautes, et il y a beaucoup de choses qui ont eu un impact sur ça, mais je dois être plus agressif, je dois faire du meilleur boulot, je dois être meilleur. Je dois être ce gars qui apporte de l’énergie et qui s’assure que tout le monde se donne à fond en termes d’énergie. Je dois faire du meilleur boulot. » Siakam

A la pause il avait déjà 3 fautes, ce qui forcément complique les choses face à Giannis Antetokounmpo

« C’est dur quand tu défends sur un gars comme lui, qui est très agressif et que tu es sur le reculoir, tu veux à tout prix éviter de faire des fautes, et ça a été difficile. Mais je dois être plus intelligent. Il y a quelques fautes que je ne peux pas commettre. Cela fait partie de l’apprentissage. C’est bien de voir qu’au plus haut niveau tu ne peux pas faire d’erreur. Je vais continuer d’apprendre, de progresser, de regarder des vidéos et m’assurer d’être meilleur au prochain match. » Siakam

Parmi les finalistes du titre de MIP, lorsqu’il a été interrogé sur la signification de cette nomination, il a rétorqué :

« Ça ne ressemblait pas à un prétendant au titre de MIP ce soir (rire). Mais c’est super, c’est génial. Compte tenu d’où je viens, pouvoir être à ce niveau, c’est une bénédiction d’avoir l’opportunité de ne serait-ce que d’être dans cette catégorie. Comme je le dis toujours c’est important que les gamins comme moi, qui viennent d’où je viens, puissent me voir et que cela leur donne confiance en eux et qu’ils veuillent accomplir de plus grandes choses. » Siakam

Leave a Reply