5 finales NBA de suite mais une première attend les Warriors

5 finales NBA de suite mais une première attend les Warriors

On l’attendait avant le début de saison, et encore une fois les Golden State Warriors ont répondu aux attentes et vont disputer dans une dizaine de jours leurs 5èmes Finals de suite après avoir sweepé les Blazers. C’est un véritable exploit puisque si LeBron James a lui disputé 8 finales consécutives, pour trouver trace d’une équipe 5 fois de suite en finales, il faut remonter aux Celtics des années 60.

« J’espère que cela ne passera pas inaperçu ou sous-estimé. Vous savez, 5 finales de suite ça n’a pas été fait depuis les années 60, depuis les Celtics de Bill Russell. Cela n’a pas été fait pour une raison : c’est vraiment, vraiment difficile. Je ne peux pas en dire assez sur le désir de compétition de ce groupe de joueurs et la culture qu’ils ont construite ensemble. Vous savez, ils restent unis malgré les blessures. Nous sommes sans Kevin depuis 5 matchs et cela nous a mis dans une situation difficile, mais nos gars ont répondu présent de façon impressionnante. Il y a quelques années, lors de deux playoffs de suite, Steph a été blessé et je crois qu’il a raté quelque chose comme 12 matchs de playoffs et nous avons remporté 9 de ces matchs. Donc ce groupe à cette fibre : quand des gars se blessent, ils trouvent un moyen de se serrer les coudes, de se battre et de gagner.  Ca part de la défense. Si vous pouvez défendre à haut niveau en playoffs, vous avez toujours une chance. Mais je pense qu’avoir l’expérience des titres aide dans ces moments et cela vous aide à continuer d’aller de l’avant et à décrocher des victoires comme celle de ce soir. » Steve Kerr

« C’est incroyable. Ca l’est vraiment. Vous savez, la carrière d’un basketteur ne dure pas si longtemps. Si tu peux faire 10 ans de carrière, tu es chanceux. Faire 5 finales de suite, je ne sais même pas quoi dire. C’est pour ça que tu joues. C’est ton objectif chaque année et pouvoir y aller 5 fois de suite c’est spécial. Cela dit, nous savons que nous avons encore du boulot à faire. Nous voulons récupérer DeMarcus [Cousins], Kevin [Durant] et Andre [Iguodala]. Nous avons besoin de ces gars pour les finales et nous avons espoir qu’ils pourront revenir pour la suite. Mais nous avons eu des gars qui ont élevé leur niveau de jeu et nous allons anticiper qu’ils vont continuer de répondre présent, peu importe ce qui arrive au niveau des blessures. Nous essayons de gagner, le but n’a jamais été d’aller en finales. J’ai été en finales et j’ai perdu, ce n’est pas plaisant, donc nous essayons de gagner. » Draymond Green

La petite différence cette année c’est que peu importe l’adversaire, ils n’auront pas l’avantage du terrain. En effet, les Bucks et les Raptors ont eu un meilleur bilan lors de la saison régulière et le Game 1 ils le disputeront à Milwaukee ou à Toronto. Pas de quoi trop les perturber.

« Il y avait des discussions l’an passé lorsque nous sommes allés à Houston pour les finales de conférence Ouest et c’était une expérience différente pour nous, et nous avons bien sûr répondu aux attentes. Je ne dirais pas que c’est un avantage, même si le terme est ‘avantage du terrain.’ Mais vous savez que s’il y a un Game 7 il sera à la maison. Nous avons été en finales 5 fois de suite et peu importe qui nous allons jouer lors du Game 1, nous allons devoir avoir le bon état d’esprit. Les finales de conférence Ouest de l’an passé vont nous aider parce que nous avons vécu cette expérience, nous avons dû démarrer à l’extérieur. Nous avons remporté le Game 1 et on a vu à partir de là. » Stephen Curry

Maintenant il va falloir tranquillement patienter et se préparer en attendant de connaitre l’adversaire, puis le début des finales, le 30 mai.

Leave a Reply