Enfin ! Fred VanVleet : « Nous voyons tout ce qui est dit, c’est devenu : ‘Kawhi Leonard et les choristes' »

Enfin ! Fred VanVleet : « Nous voyons tout ce qui est dit, c’est devenu : ‘Kawhi Leonard et les choristes' »

Force des Raptors ces deux dernières saisons, même si ça a été moins flagrant cette saison, le banc canadien connait des playoffs plus délicats à l’image de Fred VanVleet, en mode arrosage. Depuis le début de la série ce banc était surtout largement dominé par celui des Bucks, impérial, même dans la défaite du Game 3, mais cette nuit les choses ont changé. Ils ont clairement réussi leur meilleure performance depuis le début des playoffs.

« Oui je le pense. Cela aide quand les gars qui entrent en jeu et qui ne mettaient pas les shoots qu’ils mettent en général, les prennent avec confiance. Nous avons eu un gros apport de notre banc, Serge, Fred. Nous sommes entrés en jeu et nous voulions être les agresseurs, donner le ton. Depuis le début des playoffs nous parlons du fait que chaque soir nous pourrions aider l’équipe et comment nous pourrions contribuer. Je trouve que nous avons fait du bon boulot là-dessus aujourd’hui pour que tout le monde soit impliqué, touche le ballon dans le flow de l’attaque et soit sur ses spots. » Norman Powell

« Je le pense. Dans ces playoffs c’est le cas pour l’instant. Notre équipe en a besoin, que nous sortions du banc pour apporter de l’énergie, de l’intensité défensive et quelques points afin d’aider notre 5 majeur. Je pense que ça a été très important pour nous ce soir. » Serge Ibaka

Le trio Serge Ibaka (17 points, 13 rebonds), Norman Powell (18 points) et Fred VanVleet (13 points à 5/6) a inscrit les 48 points du banc

Tout d’abord, je dis toujours ça, je veux qu’ils entrent en jeu et tiennent le coup en défense en exécutant les schémas défensifs et jusque là il n’y avait pas beaucoup de soucis là-dessus. Il ont bien défendu. Il y en a deux, Norm et Serge, qui se sont occupé un peu de Giannis. Serge a été excellent au rebond. Puis j’ai trouvé que Fred nous avait apporté de l’organisation en attaque et lui et Norm nous ont apporté de la pénétration en dribble et du shoot. C’est important que ces gars puissent recevoir le ballon en sortie de prises à deux et écartent le jeu, et si la défense sort, ils peuvent attaquer le cercle et créer du jeu. » Nick Nurse

Ce banc commençait à être critiqué alors qu’à l’opposé celui des Bucks était encensé à chaque rencontre. Ils ont commencé à en avoir marre et ils ont voulu envoyer un message.

« Oh oui, nous devons prendre ça personnellement. Nous sommes là pour une raison. Ce n’est pas par erreur que nous sommes là, nous avons montré durant la saison ce que notre banc peut faire. Nous avons connu quelques matchs où nous n’avons pas vraiment joué notre meilleur basket ou aidé notre équipe, et nous prenons ça personnellement. Nous revenons le lendemain et nous regardons la vidéo. Nous restons à bosser après l’entraînement, nous prenons des shoots en plus, nous essayons de revenir meilleurs, et c’est ce que nous avons fait ce soir. » Serge Ibaka

« Nous savons. Nous savons que nous devons être meilleurs. Nous voyons tout ce qui est dit. Nous comprenons que la narration a changé et que c’est devenu genre : ‘Kawhi Leonard et les choristes.’ Nous avons conscience de ça. Parfois c’est comme ça, mais il y a d’autres choses qui entrent en ligne de compte. Nous allons devoir faire la même chose qu’aujourd’hui dans le Game 5. » Fred VanVleet

Le banc des Bucks a été dominé cette fois avec un quatuor George Hill, Ersan Ilyasova, Malcolm Brogdon et Pat Connaughton qui a shooté en combiné à 7/22 dont 2/8 pour seulement 19 points.

« Avoir 17 points de Serge, 18 de Norman et 13 de Fred, nous en avions besoin. Je pense que c’est peut-être juste notre 3ème match des playoffs où tout le monde répond présent, joue, score et fait bien les choses. Nous savions que Kawhi était un peu limité. Nous devions être agressifs pour lui. Ce qui est super de l’avoir c’est qu’il attire beaucoup l’attention de la défense. Nous nous en servons, pour driver, ressortir, faire circuler le ballon. Il attaque le cercle et ressort le ballon. C’est l’avantage d’avoir une superstar comme lui dans l’équipe. » Kyle Lowry

Le genre de chose à rééditer si les Raptors veulent avoir une chance de l’emporter du côté de Milwaukee demain soir.

« Chaque match est différent et il faut voir si ces gars, et toute l’équipe peuvent le faire à Milwaukee. Nous devons relever le défi de jouer dans un environnement hostile. Nous allons aller dans un endroit bruyant, et il faut voir si ces gars peuvent apporter la même énergie, avoir la même concentration et la même détermination à l’extérieur. » Nurse

 

Leave a Reply