Kevin Durant encore en croisade sur les réseaux sociaux; Son agent : « J’adore »

Kevin Durant encore en croisade sur les réseaux sociaux; Son agent : « J’adore »

Après la qualification des Warriors pour les Finales NBA lundi, l’analyste de FoxSports Chris Broussard a déclaré à la radio que « le pire cauchemar de Kevin Durant était en train de devenir réalité », avant de poser la question suivante :

« Les joueurs au sein de la ligue me disent qu’ils mettent une astérisque aux 2 titres de Durant. Qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir penser si les Warriors gagnent ce titre sans lui ? » Chris Broussard

Le joueur, blessé au mollet depuis le Game 5 des demi-finales de conférence Ouest, lui a répondu, comme il le fait régulièrement quand on mentionne son nom sur les réseaux sociaux.

« Je vois un peu d’exagération là mec, mon pire cauchemar ?? Tu es sûr que c’est la pire chose qui puisse m’arriver ??? » Kevin Durant

Ça a d’ailleurs été à nouveau le cas (#sarcasme) lorsque un utilisateur de Twitter lui a adressé le message suivant : « Calme-toi on sait que tu es sensible ».

« T’as raison, il faut que je me calme avant que ma sensibilité ne prenne le dessus. T’es un vrai bro ! » Kevin Durant

Alors que la plupart de ses collègues disent faire tout ce qu’ils peuvent pour ignorer les critiques et parfois fuir le plus possible les réseaux sociaux, Durant continue lui à répondre à ses détracteurs. Interrogé sur ces nouvelles interventions, son agent Rich Kleiman lui a apporté tout son soutien.

« J’adore. Parce que je sais que ça ne représente rien de plus que ce que c’est. Kevin a tout à fait le droit de s’impliquer là-dedans, de communiquer, de s’amuser et de plaisanter parce qu’on le fait tous dans une certaine mesure, c’est juste que le trait est grossi. C’est quelque chose qu’il aime faire et ma position de manager ne veut pas dire que j’ai le droit de lui dire qu’il ne devrait pas faire quelque chose ou se comporter d’une certaine façon. On parle d’un homme de 30 ans qui s’est construit sa propre entreprise. On a des discussions honnêtes, mais jamais je ne l’appellerais en lui disant : ‘C’est très mauvais de faire ça pour ta marque’. » Rich Kleiman

Leave a Reply