Giannis Antetokounmpo : « On ne va pas lâcher, on est la meilleure équipe de la ligue; On va revenir à Milwaukee énervés »

Giannis Antetokounmpo : « On ne va pas lâcher, on est la meilleure équipe de la ligue; On va revenir à Milwaukee énervés »

En une petite semaine, les Bucks sont passés d’un avantage 2-0 en finales de conférence Est à un déficit 3-2. Jamais battus 3 fois d’affilée en saison, ils ont subi un troisième revers consécutif devant leur public cette nuit, 105-99. Toronto a maintenant l’occasion d’aller chercher les premières Finales de son histoire à la maison samedi. Désormais, ce sera 2 victoires en 2 matchs ou rien pour espérer jouer les premières Finales NBA de l’équipe depuis 1974.

« On a montré toute l’année qu’on était tenaces. On va s’appuyer les uns sur les autres comme on l’a fait toute l’année et jouer aussi dur que possible. » Malcolm Brogdon, 18 points, 11 rebonds et 6 passes

« On doit aller à Toronto, prendre un match, et je pense que le groupe sera prêt. » Mike Budenholzer

« Le Game 6 va être très important évidemment, on sait qu’on a perdu 3 matchs d’affilée, c’est quelque chose de nouveau pour nous mais on doit aller à Toronto et gagner le Game 6. On doit corriger tout ce qu’on fait mal, essayer de jouer un basket qui gagne. On a mis en place de super habitudes toute l’année donc j’espère que ça ressortira dans le Game 6. Tu ne peux pas traiter ce match en disant ‘c’est juste un autre match’, on doit le gagner, tout le monde le sait. On va aller là-bas, essayer de faire tout ce qu’on peut, tout donner, rentrer nos tirs, jouer dur, avec de l’énergie… Ce n’est pas un match comme les autres, on doit gagner, revenir. » Giannis Antetokounmpo, 24 points, 6 rebonds, 6 passes

Brogdon de retour dans le cinq à la place de Nikola Mirotic, le Game 5 avait parfaitement commencé pour Milwaukee (10/31 à 3-points contre 18/43 pour Toronto), avec un 11-3 vite transformé en 18-4 d’entrée. L’équipe a ensuite shooté à seulement 1/10 sur les 7 premières minutes du 2ème quart, pour seulement 2 points marqués. Toujours en tête à la pause (49-46) malgré un 24-17 encaissé, ils ont fini la période à 6/22 aux tirs dont un 1/9 à 3-points.

« Ça ne vient pas de shoots ratés. Il faut qu’on joue dur, qu’on soit meilleurs au rebond, qu’on apporte plus d’énergie tout simplement. On a été meilleurs là-dessus ce soir mais on doit continuer et le faire encore plus pour gagner le Game 6. » Giannis Antetokounmpo

Le 3ème quart a commencé comme le 1er pour les hommes de Budenholzer, très agressifs vers le cercle (5/6 d’entrée), qui ont repris l’avantage 60-51. C’était sans compter sur le coup de chaud de Fred VanVleet, qui a planté 3 de ses 7 tirs à 3-points de la soirée dans la période. Là encore Milwaukee a tenu bon avec un avantage 75-72 avant d’entamer le dernier quart. Avant ce match, les Bucks étaient à 33-0 en saison régulière et en playoffs après avoir entamé les 12 dernières minutes d’un match en tête… Kawhi Leonard (35 points, 7 rebonds, 9 passes) a pris feu de loin avec deux 3-points d’affilée pour placer les Raptors devant 85-81 à 7’56. Puis 2 lancers-francs et une passe décisive pour le dunk de Siakam après un rebond offensif. Eric Bledsoe a mis fin au 10-0 avec 2 lancers.

« C’est une super équipe. Ils font bien circuler le ballon, ils ont la mentalité ‘next play’, peu importe ce qui se passe, peu importe si on a 10 points d’avance, ils vont continuer à jouer dur, à faire circuler le ballon, chercher le gars ouvert et ça fonctionne. Ils mettent leurs tirs, ils ont repris l’avantage. C’est ce que font les grandes équipes et Toronto en fait partie en NBA. » Giannis Antetokounmpo

Milwaukee a égalisé à 93 partout (après un layup de Brogdon et un 3-points d’Antetokounmpo pour revenir à 92-90) à 2’44 sur un 3-points de Brook Lopez, VanVleet a répondu de loin, Antetokounmpo a ramené les siens à 1 point (96-95) sur un alley oop à 2 minutes de la fin. Après une série de 3 lancers de Leonard, Middleton a ramené les Bucks à 99-97 à moins d’une minute. Un fadeaway à 35 secondes a été accordé à Leonard après avoir été refusé pour une violation des 24 secondes dans un premier temps puis Lopez a fait faute sur Marc Gasol, qui a rentré un lancer sur deux pour le +3, 100-97. Un autre review vidéo a déterminé que Brogdon avait perdu le ballon à 26.8 secondes, Lowry a servi Siakam pour le dunk après temps-mort (102-97) et Toronto a tenu jusqu’au bout grâce aux lancers de Lowry et Powell.

« Je veux juste gagner. On avait l’occasion de gagner ce match ce soir et on ne l’a pas fait, donc je suis énervé, bien sûr, je ne vais pas vous mentir. Mais il faut garder la tête haute, continuer à croire en nous, à être confiant, dire à mes coéquipiers qu’on peut le faire. Aussi énervé ou frustré que je sois maintenant, ce match c’est du passé. » Giannis Antetokounmpo

En interview d’après-match, Antetokounmpo a coupé court lorsqu’on lui a rappelé que Boston avait semblé lâcher un peu l’affaire dans le Game 5 des demi-finales de conférence.

« (Il coupe) Non on ne va pas lâcher. On ne va pas lâcher, come on man. On est la meilleure équipe de la ligue, on ne va pas laisser tomber, on va donner tout ce qu’on a, on ne va pas… Même si on va là-bas et qu’ils donnent le ton, qu’ils nous cognent d’entrée, on ne peut pas lâcher. On va revenir à Milwaukee énervés. Tu ne peux pas lâcher, tu dois aller là-bas et donner tout ce que tu as. Si on perd on perd, ok cool, mais on ne lâchera pas collectivement, ce n’est pas nous. » Giannis Antetokounmpo

via Journal Sentinel

Leave a Reply