Mike D’Antoni : « Sans l’ombre d’un doute, les Warriors sont meilleurs avec Kevin Durant, mais ils sont très bons sans lui »

Mike D’Antoni : « Sans l’ombre d’un doute, les Warriors sont meilleurs avec Kevin Durant, mais ils sont très bons sans lui »

Comme l’an passé les Houston Rockets étaient persuadés de pouvoir enfin faire tomber les Warriors, arrivés à leur meilleur niveau au moment idéal après un début de saison compliqué. Mais encore une fois ils ont échoué, battus en 6 rencontres.

« Je pensais que nous avions vraiment une bonne chance cette année, et à l’abord de cette série nous jouions vraiment bien et j’avais le sentiment que nous avions une chance. Mais il faut pouvoir mettre à terre les champions et nous ne l’avons pas fait. Nous avons fait quelques bons passages, de très bons. Mais à des moments nous n’avons pas fait ce gros stop, ou pris ce gros rebond, comme ça a été leur cas. Il faut avoir beaucoup de respect pour eux, ce qu’ils ont fait, ce qu’ils ont accompli. À l’heure actuelle, ils ont le dessus sur nous. » Mike D’Antoni

D’Antoni a des regrets, car cela ne s’est pas joué à grand-chose selon lui. Depuis il a revu les matchs et analysé ça :

« Oui, évidemment je l’ai fait. Et nous n’avons pas été bons au rebond. Nous leur avons donné beaucoup trop de shoots. Tu ne peux pas leur donner des possessions supplémentaires. C’est ce que nous avons fait. Nous n’avons pas été bons au rebond, ce qui veut dire que nous n’avons pas pu jouer autant en transition que nous aurions dû le faire. Puis une fois que leur défense est installée sur demi-terrain, ils sont très très bons. Je pense que c’est la combinaison de ces deux choses, ne pas pouvoir jouer en transition, car nous n’avons pas pris les rebonds. Je pense que ça nous a tués. Ça nous a tués. Sur la série nous avons probablement shooté mieux qu’eux la plupart du temps. Je ne sais pas sur le dernier match, mais sur la majeure partie de la série, nous avons mieux shooté. Donc nous avons fait le boulot dans de nombreux domaines, et j’ai trouvé que notre défense avait été bonne. Ils sont fait de super actions individuelles à la fin du game 6. Ce que Steph a fait sur quelques shoots, Klay en première mi-temps, et Steph en seconde… Ils ont cette mentalité de champion et nous n’avons simplement pas pu les étouffer. »

Pourtant les Warriors ont dû faire sans Kevin Durant lors du dernier quart du Game 5 et lors du Game 6. Beaucoup pensaient que c’était alors l’occasion parfaite pour les Texans de les faire enfin tomber. Mais depuis cette blessure, les champions n’ont pas perdu ! Cela soulève des interrogations sur leur niveau sans Kevin Durant et certains n’hésitent pas à dire qu’ils sont plus difficiles à défendre, voire même meilleurs. Mike D’Antoni a donné son avis sur le sujet.

« Ils jouent un peu différemment, mais je sais une chose : quand Kevin s’est blessé, tout le monde, tous les joueurs, tous les coachs, tous ceux dans le monde qui étaient contre les Warriors, étaient soulagés qu’il ne soit pas là. Voilà qui vous donne un indice sur le fait qu’ils sont meilleurs avec lui quand tout le monde dit ‘Dieu merci, il est blessé.’ Mais est-ce que cela signifie qu’ils ne peuvent pas gagner ? Ils étaient sacrément bons avant qu’il arrive. Ils ont remporté 73 matchs et un titre sans lui, et ils auraient probablement dû en remporter 2. Donc cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas gagner, et c’est une équipe incroyable, mais Kevin Durant est un joueur spécial. Et encore une fois, je pense que sans l’ombre d’un doute, ils sont meilleurs avec lui. Mais ils sont aussi très bons sans lui. » D’Antoni

L’absence de KD a sans doute encore plus motivé les Warriors, avec l’envie de rappeler à tout le monde qu’ils pouvaient gagner sans lui

« Je pense que ça les a mis dans un mode désespéré. Est-ce qu’ils ont élevé leur niveau ? Oui, probablement. Mais encore une fois, bien sûr nous savons tous à quel point les Splash Brothers et Kevin sont bons, mais il y a aussi Draymond Green qui joue à un très très haut niveau, et il très important, si ce n’est le joueur le plus important de l’équipe. Puis il y a aussi les progrès de (Kevon) Looney. Looney a vraiment très très bien joué. Personne n’a parlé de lui pendant des années, mais c’est un autre joueur très très bon de leur équipe. Il y a Iguodala, qui était en bonne santé alors qu’il ne l’était pas la saison passée. Ils ont une poignée de joueurs sur lesquels ils peuvent s’appuyer quand il y a un absent, et je pense que quand c’est le cas ils sont plus alertes sur ce qu’ils doivent faire. » D’Antoni

Leave a Reply