[Supermax] Michele Roberts : « Le seul inconvénient que je vois concerne ceux qui croyaient que les équipes seraient sûres et certaines de garder leurs joueurs »

[Supermax] Michele Roberts : « Le seul inconvénient que je vois concerne ceux qui croyaient que les équipes seraient sûres et certaines de garder leurs joueurs »

Crée conjointement par la NBA et le syndicat des joueurs il y a 2 ans afin de récompenser les superstars plus tôt dans leur carrière et d’éviter aux franchises de les perdre sans rien en échange (coucou OKC et Portland avec Kevin Durant et LaMarcus Aldridge), la prolongation « supermax » n’a pas exactement eu tous les effets escomptés chez les propriétaires et les joueurs.

Stephen Curry, James Harden, Russell Westbrook et John Wall sont les 4 seuls joueurs à avoir signé une prolongation supermax depuis l’instauration de cette dernière. DeMarcus Cousins et Jimmy Butler ont été transférés avant que cela ne soit possible, Paul George, Kawhi Leonard et Anthony Davis ont demandé leur transfert avant de pouvoir possiblement signer. Damian Lillard, Giannis Antetokounmpo et Kemba Walker sont eux les nouveaux éligibles.

« Les joueurs qui sont éligibles sont des joueurs qui vont être payés, et ils auront plusieurs alternatives. Ça n’a pas été nocif pour eux, c’est quelque chose qui les intéressaient, et qui représentait un énorme avantage en termes financiers. Mais je ne vois toujours pas d’inconvénients. Le seul inconvénient que je vois concerne les gens qui croyaient que les équipes seraient sûres et certaines de garder leurs joueurs avec ce système. Ce n’est pas le cas. S’ils en doutaient, ils peuvent regarder Anthony Davis aujourd’hui. » Michel Roberts, directrice du NBPA (syndicat)

« Une partie de l’objectif d’avancer les discussions c’était que ces joueurs ne soient pas en fin de contrat au moment de celles-ci, et qu’ils surprennent leur équipe en annonçant qu’ils partent. Et le fait qu’un joueur quitte un marché n’est pas synonyme d’échec, parce qu’au moins dans ces cas-là ils obtiennent quelque chose en retour. Le système s’est clairement amélioré selon moi au fil des années, mais il y a encore une marge de progression. » Adam Silver via ESPN

Pour mettre tout le monde d’accord, certains ont évoqué la possibilité d’ajouter une année dans les contrats proposés. Pas forcément avantageux dans un cas comme celui de John Wall à Washington. D’autres ont proposé de réserver les prolongations supermax à ceux qui remportent un titre de MVP, de défenseur de l’année ou qui intègrent le 1er cinq NBA. Pas sûr dans ce cas que le syndicat des joueurs soit tout à fait d’accord de priver d’une immense opportunité financière des joueurs comme Lillard et Walker.

Leave a Reply