Les détails de l’offre faite à Mike D’Antoni; Tilman Fertitta : « Mike n’a aucune raison d’aller voir ailleurs »

Les détails de l’offre faite à Mike D’Antoni; Tilman Fertitta : « Mike n’a aucune raison d’aller voir ailleurs »

Malgré sa seconde élimination consécutive face aux Golden State Warriors, le coach des Rockets Mike D’Antoni sera toujours en poste la saison prochaine. Difficile, par contre, de se projeter plus loin puisqu’il ne lui reste qu’un an de contrat et que les négociations entre la franchise et Mr Pringles n’ont pas abouti. Les Rockets proposaient au technicien de 68 ans un contrat d’un an supplémentaire et 5 millions de dollars, plus 1 million par tour de playoffs passé, offre qu’il n’a pas acceptée. Cela représentait une hausse par rapport à son contrat actuel de 4,5 millions par an, mais, en dehors des bonus, l’offre des Rockets était significativement moins importante que celles qu’ont signées d’autres coachs vétérans comme Dwane Casey ou Terry Stotts les mois précédents.

« Les discussions pour une extension ne sont pas fermées. Le rôle des agents est d’être durs, j’ai fait à Mike une super offre, avec un des plus hauts salaires dans le basket pour un coach, mais également des bonus parmi les plus élevés dans ce sport. Il aurait pu se faire 4 millions en bonus. Mais le business est le business. Je suis quelqu’un qui aime beaucoup les bonus. Mike et la franchise sont sur la même longueur d’onde. Je suis très excité que Mike soit de retour la saison prochaine. Je suis sûr qu’après la prochaine saison, qui sera excellente, j’en suis persuadé, on va s’asseoir à une table et signer un nouveau contrat avec lui. Mike n’a aucune raison d’aller voir ailleurs. Nous sommes heureux de ce qu’il a réalisé ici, nous avons eu trois très bonnes saisons avec lui et nous sommes impatients qu’il soit encore là pour de nombreuses années. » Tilman Fertitta, le propriétaire des Rockets.

« Nous n’avons pas pu nous mettre d’accord sur une extension. Mais j’ai toujours mon contrat, et je suis impatient d’être à l’année prochaine et de faire une grosse saison. » Mike D’Antoni.

Depuis son arrivée, les Rockets affichent 173 victoires pour 73 défaites, le meilleur bilan de l’histoire des Rockets sur trois saisons. Mais malgré cette réussite indéniable, tout n’est pas rose dans le Texas et les dirigeants ont lancé un gros ménage, notamment en virant les assistants coachs de D’Antoni. Il se murmurait également que tout l’effectif des Rockets serait disponible et le General Manager Daryl Morey aurait déjà sondé le marché pour un échange de Clint Capela.

« Mon boulot est de constituer la meilleure équipe possible , de nous donner une chance de gagner un titre. Je dois regarder chaque aspect de l’organisation, me demander comment on peut s’améliorer, que ce soit en recrutant des nouveaux joueurs ou…. Oui, nous allons chercher à attirer de meilleurs joueurs. Peu importe ce qu’il faut faire pour passer ce dernier obstacle et gagner un titre, on le fera. Sur le plan du coaching, j’ai recommandé qu’on fasse des changements. Si nous avons l’opportunité de faire un trade qui va nous aider, on le fera également. Mais nous allons garder toutes nos individualités clés. » Daryl Morey.

Mais malgré ces grands bouleversements qui s’annoncent, Fertitta est persuadé que l’avenir sera brillant.

« Nous avons un très bon noyau, un très bon coach, un très bon GM, nous avons un propriétaire potable. On va faire tout ce qu’il faut pour remporter des matchs. »  Tilman Fertitta.

Via Houston Chronicle.

Leave a Reply