Steph Curry : « Vous avez vu leur défense ? Je suis flatté, merci »; Draymond Green : « On vit pour ça »

Steph Curry : « Vous avez vu leur défense ? Je suis flatté, merci »; Draymond Green : « On vit pour ça »

Même avec 3 joueurs enfermés dans le vestiaire pour la fin de rencontre, Golden State s’en est sorti en mode Strength in Numbers dans le Game 2 contre les Raptors. Respectivement touchés au mollet, à l’ischio-jambier et à la clavicule, Kevin Durant, Klay Thompson et Kevon Looney se rongeait les ongles pendant que leurs coéquipiers se battaient pour égaliser à 1-1 dans ces Finales NBA 2019.

« On criait sur chaque action ! On voulait tellement être sur le terrain, on voyait les actions qui pouvaient se faire. On avait une sacrée équipe là dans la training room. » Kevon Looney via The Athletic

Menés de jusqu’à 12 points, les Warriors sont revenus à 5 longueurs à la pause avant de signer un run historique pour mettre la main sur le match dans le 3ème quart-temps (18-0 d’entrée !). Ils ont ensuite su résister au retour des Raptors dans les dernières minutes pour s’imposer 109-105.

« Ça montre le caractère de notre équipe. Ça fait des années qu’on montre ça. Les gens disent le banc ceci, le banc cela. Mais quand c’est le moment, on répond toujours présent et on fait ce qu’on est supposé faire. » Kevon Looney

« On vit pour ça. Dos au mur. À l’extérieur. Klay se blesse. Loon se blesse. On fait le taf. Ça fait plusieurs fois qu’on est dans cette situation maintenant. On ne lâche pas. On a besoin de nos gars sur le terrain. Mais s’ils ne sont pas là, on a quand même des gars qui peuvent élever leur niveau de jeu. Tu dois nous battre. C’est le plus important, obliger l’adversaire à nous battre. » Draymond Green (17 points, 10 rebonds, 9 passes)

« On a un cœur énorme. On croit les uns en les autres. On s’accroche, on reste calme et on se soutient toujours. On trouve toujours un moyen. » Quinn Cook (9 points dont deux 3-points importants en début de 4ème)

Tout le monde a participé à la fête et dans les dernières secondes, le cafouillage a été évité de justesse (Stephen Curry a failli perdre le ballon 2 fois face à la pression défensive adverse) grâce à la passe de Shaun Livingston pour un Andre Iguodala complètement ouvert à 3-points sur l’aile gauche.

« À ce moment-là le ballon c’était de l’or. On devait juste trouver un shoot. Même si c’était un shoot raté. Il ne fallait juste pas perdre le ballon. Je me suis dit : ‘va vers le ballon, ne le fuis pas’. Je savais que l’arbitre n’allait pas siffler à moins qu’il me casse vraiment le bras. Il fallait que j’aille chercher le ballon. » Shaun Livingston

« Vous avez vu leur défense ? Je suis flatté. Merci. » Stephen Curry

Avec cette victoire, les Warriors comptent désormais au moins un succès à l’extérieur dans 23 séries de playoffs consécutives, un record All-Time en NBA.

Partez vivre l’expérience NBA à New York et Los Angeles avec Basket Infos

Leave a Reply