Danny Green : « Je n’arrive pas à imaginer ce que c’est que d’aller en Finales NBA 5 fois d’affilée, c’est épuisant »

Danny Green : « Je n’arrive pas à imaginer ce que c’est que d’aller en Finales NBA 5 fois d’affilée, c’est épuisant »

C’est sans Kevin Durant (mollet), Kevon Looney (clavicule) et peut-être Klay Thompson (mollet) que les Warriors vont jouer leur premier match des Finales NBA 2019 à domicile ce mercredi soir.

« C’est nul qu’ils aient autant de gars blessés, je préfère clairement jouer une équipe à 100%. J’espère qu’ils joueront tous, ce serait cool de jouer contre eux. C’est ce qu’on aime. Relever le challenge de jouer contre les meilleurs. Généralement l’équipe qui l’emporte à la fin est celle qui joue le meilleur basket mais aussi celle en meilleure santé. Ils ont été cette équipe depuis 4 ou 5 ans maintenant, on dirait que ça les rattrape peut-être un peu maintenant.

Je n’arrive pas à imaginer ce que c’est que d’aller en Finales 5 fois d’affilée. J’en ai fait 2 consécutives (avec San Antonio). L’été est court, il faut vite s’y remettre. C’est épuisant physiquement, mentalement. C’est encore plus dur. » Danny Green, pas passé loin d’être le héros du Game 2 

Mais Stephen Curry, Draymond Green, Andre Iguodala et DeMarcus Cousins seront là et les hommes de Steve Kerr l’ont encore prouvé au match précédent, leur force réside dans la capacité de leur collectif à se surpasser dans l’adversité. Strength in Numbers.

« On fait les choses ensemble. On peut s’appuyer sur beaucoup de voix différentes. Moi, Draymond (Green), Shaun (Livingston), Andre (Iguodala) et même Kevin (Durant) peut apporter son point de vue même s’il est blessé. On est bien conscients des enjeux et on est très concentrés sur notre ajustement par rapport aux blessures et à l’incertitude concernant qui va pouvoir jouer ou non. On a vécu beaucoup de choses, beaucoup d’expériences différentes, ça en fait simplement une de plus dans le bouquin, donc on doit être prêts. » Stephen Curry via Toronto Sun

Principalement défendu par Fred VanVleet (71 possessions) et Green (34 possessions) sur les 2 premiers matchs, Curry (28.5 points de moyenne par match) est à 2/10 aux tirs, 7 passes et 2 ballons perdus contre le premier et 1/3, 0 passe et un ballon perdu face au second. Il n’a pas encore provoqué de faute face à l’ancien Spur, qui a toutefois souligné l’importance de réduire (collectivement) les fautes sur le n°30.

« On doit mieux le tenir loin de la ligne des lancers-francs. Il a tiré une tonne de lancers-francs (14/14 au premier match et 8/9 au deuxième, ndlr). » Danny Green

À 115.8 points pour 100 possessions en playoffs, les Warriors – 113.3 contre Portland – sont descendus à 110.7 contre les Raptors. Toujours est-il que Golden State a remporté 32 de ses 34 derniers matchs sans Durant mais avec Curry et est la première équipe à avoir gagné un match des Finales NBA sans son top scoreur depuis Los Angeles en 1980 (Magic Johnson avait pris le relais de Kareem Abdul-Jabbar).

Partez vivre l’expérience NBA à New York et Los Angeles avec Basket Infos

Leave a Reply