Steph Curry décrié par ses pairs ? « Je ne sais pas ce qu’ils disent ou pensent mais ce n’est rien qui puisse m’empêcher de dormir »

Steph Curry décrié par ses pairs ? « Je ne sais pas ce qu’ils disent ou pensent mais ce n’est rien qui puisse m’empêcher de dormir »

« J’aime Steph. C’est un bon gars, j’aime le côtoyer. Il est la seule raison pour laquelle j’aime jouer au basket. La seule raison pour laquelle je joue.

Je n’ai jamais vu une aussi bonne personne provoquer autant de violentes réactions de la part de ses pairs. Ils sont tellement jaloux de ce qu’il a. Je ferai ce tout qu’il faut pour protéger son héritage. »

Des propos signés Andre Iguodala – initialement interrogé sur les raisons de sa motivation à continuer à jouer au basket – après la victoire des Warriors dans le Game 2 des Finales NBA.

« C’est nouveau ça. Je place Curry parmi les meilleurs de sa génération. C’est la première fois que j’entends que les joueurs ne le voient pas de cette façon. En tant que coach, vous passez beaucoup de soirées à essayer de trouver des solutions pour le ralentir. » Adrian Griffin, assistant coach des Raptors

« Il est l’un des joueurs les plus populaires de la planète. Parfois, les gens sont jaloux. » Ron Adams, assistant coach des Warriors

Si la première partie n’est autre qu’une superbe déclaration d’amour envers son coéquipier double MVP et trois fois champion et 6 fois All-Star, la seconde laisse entendre que beaucoup de joueurs NBA ne partageraient pas du tout son sentiment envers le meneur de 31 ans.

« Je ne sais pas ce qu’ils disent à l’abri des regards ou ce qu’ils murmurent, ce qu’ils pensent de mon jeu, mais ce n’est rien qui puisse m’empêcher de dormir. » Stephen Curry

On ne connaît ni le nombre ni les noms de ces détracteurs -forcément discrets – mais on peut penser que c’est tantôt la domination tantôt les célébrations de showman du 7ème choix de la draft 2009 qui agacent. À moins que cela ne vienne du fait qu’il est un « fils de » ou qu’il évolue dans une des équipes les plus dominatrices de l’histoire, renforcée en 2016 par un MVP ?

« Tous les gens qui viennent me voir en face n’ont que des choses positives à me dire sur ma façon de jouer et ce que j’ai fait pour le basket, ce genre de choses.

Les gens veulent ce que tu as. Tous les ans tu cravaches dur pour en arriver là et tous les ans on est là. C’est genre : ‘Je veux ce qu’ils ont’. Ça fait 5 fois qu’on est en Finales, donc beaucoup de gens nous ont vu à ce niveau-là. » Stephen Curry

via Yahoo!Sports

Partez vivre l’expérience NBA à New York et Los Angeles avec Basket Infos

Leave a Reply