Draymond Green : « C’est dans ces moments qu’on voit ton vrai visage »

Draymond Green : « C’est dans ces moments qu’on voit ton vrai visage »

Les Golden State Warriors avaient fait le boulot lors du Game 2 en reprenant l’avantage du terrain lors de cette série, et il leur suffisait donc de remporter leurs matchs à domicile pour être sacrés. Mais cet avantage du terrain ils l’ont perdu mercredi soir en s’inclinant à l’Oracle Arena. Désormais ils se retrouvent dans une situation délicate avec l’obligation de gagner ce soir et de remporter ensuite un des deux derniers matchs à la Scotiabank Arena. Mais pas de quoi leur faire perdre confiance.

« Quand tu fais face à des difficultés, que ce soit en étant mené 2-1 ou de 17 ou de 12 points, c’est là qu’on voit ton vrai visage. Dos au mur, on continue à se battre. Et puis on fait un run. Certaines équipes ne gèrent pas bien cette situation. Il faut les saluer pour ce qu’ils (Raptors) ont réussi à faire hier, ils ont répondu à chaque fois. Mais je pense simplement qu’on joue généralement notre meilleur basket quand on est dos au mur. » Draymond Green

Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’ils se retrouvent dans une telle situation, ils ont été menés jusqu’à 3-1 par le Thunder en 2016 avant de renverser la vapeur. Ils vont s’appuyer sur les expériences passées, qui aident un peu

« Honnêtement le sentiment est le même, on a juste l’impression que c’est le boulot habituel. J’espère que cela ne semble pas arrogant, mais c’est le bénéfice d’avoir connu 5 ans où nous avons littéralement tout vu. Nous avons perdu une avance de 3-1 de façon déchirante. Nous avons dû revenir d’un retard de 3-1. Nous devions gagner un Game 7 à l’extérieur. Nous avons été sans Stephen Curry pendant une série. Nous avons été sans Kevin Durant. Nous étions sans Klay hier. Nos adversaires ont aussi été privés de joueurs importants. Donc toutes les situations, nous les avons connues. Je pense que la clé, et nos gars le savent parce qu’ils l’ont déjà vécu, c’est que tu te concentres juste sur le prochain match. Tu fais des ajustements, tu remportes le prochain et tout à coup tout s’inverse et le récit change. Donc il ne faut pas se laisser prendre par tout ce brouhaha. Il faut se concentrer sur le match à gagner et faire ce qui est nécessaire pour le gagner. » Steve Kerr

« Être mené 2-1 ce n’est pas la fin du monde. J’ai déjà été dans cette position. On peut s’appuyer sur notre expérience. Ça aide, sans aucun doute. C’est une équipe différente, évidemment, et un scénario différent, car nous sommes à la maison et ensuite nous devons en gagner un à l’extérieur. Mais ça aide de savoir que nous avons déjà connu ça. » Klay Thompson

Ce pourrait être également le tout dernier match à l’Oracle Arena, mais ce n’est pas quelque chose qui est vraiment dans un coin de leur tête ou qui les motive encore plus.

« Être menés 2-1 nous donne toute la motivation dont nous avons besoin. Il y a une histoire avec cette salle, le fait que ce soit la dernière année, et donc les enjeux qui sont liés, mais l’important c’est que nous essayons de remporter un titre, peu importe où nous jouons. Et en étant menés 2-1 nous devons nous nourrir de l’énergie de notre public, faire les ajustements nécessaires, surtout en défense, ce que nous n’avons pas fait lors du Game 3, et permettre à notre public d’être dans le match pendant son intégralité. C’est une excellente opportunité pour nous. Les cartes ne sont pas en notre faveur avec les blessures, mais c’est une triste histoire que personne ne veut vraiment entendre. Il faut juste faire le boulot, et nous devons y aller. » Stephen Curry

Leave a Reply