Kawhi Leonard en PATRON, les Raptors sortent une énorme 2nde mi-temps et joueront le titre NBA à la maison ! Les Warriors au bord du gouffre

Kawhi Leonard en PATRON, les Raptors sortent une énorme 2nde mi-temps et joueront le titre NBA à la maison ! Les Warriors au bord du gouffre

Quelle victoire pour les Raptors ! Impériaux en seconde mi-temps, Kawhi Leonard (36 points à 11/21, 5/9 à 3-points, 11 rebonds, 4 interceptions) et ses coéquipiers, menés de jusqu’à 11 points en 1ère mi-temps, ont fait la différence dans un énorme 3ème quart-temps dominé 37-21 avant de s’imposer 105-92 pour prendre l’avantage 3-1 dans ces Finales NBA 2019 ! Jamais les Warriors (17 ballons perdus à 9, 23-7 encaissé en contre-attaque) n’avaient marqué aussi peu de points dans ces playoffs.

Leonard a été épaulé par une superbe performance de Serge Ibaka en sortie de banc avec 20 points à 9/12, 4 rebonds et 2 contres en seulement 21 minutes alors que Pascal Siakam a terminé à 19 points à 6/14 et 5 rebonds et Kyle Lowry 10 points à 3/12 et 7 passes (meilleur passeur de l’équipe devant Fred VanVleet, 6 assists). Chez les Warriors Klay Thompson a terminé meilleur marqueur avec 28 points à 11/18, Stephen Curry a vécu une seconde mi-temps difficile et a terminé à 27 points à 9/22 et 6 passes. Draymond Green n’était pas loin du triple-double et a marqué 10 points, comme Kevon Looney, revenu à la compétition à la surprise générale après avoir demandé une deuxième opinion sur sa blessure au niveau de la clavicule.

Première mi-temps

Les premières minutes du match ne resteront pas dans l’histoire avec un 3/12 (0/5 à 3-points) combiné des deux côtés. DeMarcus Cousins a perdu les 3 premiers ballons des Warriors avant de se rattraper avec un layup sur une bonne passe de Klay Thompson, pris à deux au poste bas (8-3). Après un superbe rebond défensif d’Alfonzo McKinnie, Stephen Curry a planté un step-back à 2-points pour le +7 (17-10) à 4’08. Les deux joueurs se sont retrouvés un peu plus tard sur une belle combinaison (21-12) conclue sous le cercle par le n°30. Son équipe menée 23-12 après un 10-2 encaissé, Kawhi Leonard – seul joueur des Raptors en réussite contre des Warriors un ton au-dessus en défense avec 14 points à 5/8 dans le 1er quart-temps contre un 1/13 aux tirs pour ses coéquipiers – a permis aux siens de n’être menés « que » 25-17 après 12 minutes.

Serge Ibaka a dominé le début du 2ème quart avec 6 points (et 1 contre sur Cousins) sur les 3 premières minutes pour revenir à 4 longueurs. L’écart est descendu à 3 unités (37-34) sur 2 lancers de Kyle Lowry, mais c’est le moment qu’a choisi Thompson pour enchaîner 3-pts et shoot ligne de fond (42-34) sur la tête du meneur, qui venait de rater une énième tentative longue distance des Raptors. Mais malgré un 2/17 à 3-points, un rebond largement dominé (29-18) par les Warriors (9 turnovers sur les 2 premiers quarts contre 4 seulement pour Toronto) et une réussite de seulement 34.1% en 1ère mi-temps, les hommes de Nick Nurse ont recollé grâce à un 6-2 (4 points de Marc Gasol) et ne comptaient que 4 points de retard à la pause (46-42).

Seconde mi-temps 

Leonard n’a pas déconné à la reprise avec deux 3-pts plantés en l’espace de 20 secondes pour revenir à 46-45. Curry a répondu de loin derrière, mais Gasol a donné l’avantage aux visiteurs (50-49) avant un 6-0 des Warriors pour reprendre le contrôle 55-50 sur un rythme effréné. Dans une grosse intensité des deux côtés, les Raptors sont revenus à 1 point (VanVleet à 3, Siakam à l’intérieur) avant un nouveau 3-pts signé Thompson. Gasol encore lui, mais cette fois à 3-pts au buzzer des 24 a refait passer Toronto devant. Derrière ? Un tir du parking de Thompson bien sûr, 61-59 Warriors. Après une égalisation signée Siakam grâce à 2 lancers, Ibaka a contré une tentative de floater de McKinnie avant de rentrer un 3-pts en transition pour le +3, 64-61 ! Leonard a ensuite conclu le 8-2 sur un pull-up et Toronto a pris sa plus grosse avance du match 67-63 ! Un 8-2 vite transformé en 12-2 puis en 20-6 avec un Leonard (6 points dans la dernière minute du 3ème quart, remporté 37-21) passé en mode domination. Toronto a pris jusqu’à 15 points d’avance avant d’en compter 12 (79-67) avant de jouer le dernier quart.

Leonard est revenu en jeu à 9’35 pour remplacer VanVleet, en sang après un coup de coude reçu au visage. Après un parfait pick-and-roll avec Lowry, Ibaka a remis le feu à Jurrasik Park avec un and one puis ça a été au tour de Leonard de poursuivre son festival avec un 3-pts dans le corner pour le +16, 88-72. Curry dans le dur notamment en défense, Green a ramené les siens à 12 pts sur 2 lancers et une passe alley oop pour Looney, mais son homonyme a mis dedans à 3-pts pour reprendre 15 pts d’avance (91-76) à 7’19. Les Canadiens ont ensuite annihilé le retour à 10 pts des champions en titre en trouvant Siakam sous le cercle, 95-83. Un réveil de Curry plus tard et l’écart est redescendu à 8 pts à 2’56, mais une faute de Green sur Siakam est venue casser le rythme et donner 2 points gratuits aux Raptors (+10). Après un airball de Curry ligne de fond, Siakam a rentré le même de l’autre côté (101-89) puis une interception de Leonard a mené à un layup de Lowry (103-89). À moins de 2 minutes de la fin, de nombreux fans se dirigeaient déjà vers la sortie à l’Oracle Arena. La cerise sur la gâteau a été pour Siakam à 52.2 secondes du buzzer (105-92), les Raptors ont laissé filer les 24 secondes derrière, game over, 3-1 !

Leave a Reply