Kyle Lowry : « Quand Serge Ibaka apporte cette intensité, cette férocité, c’est compliqué de le stopper, et ce des deux côtés du terrain »

Kyle Lowry : « Quand Serge Ibaka apporte cette intensité, cette férocité, c’est compliqué de le stopper, et ce des deux côtés du terrain »

Après avoir passé deux premiers matchs compliqués, Serge Ibaka a pris la mesure de l’événement et est très bon depuis deux rencontres. Cette nuit encore dans ce match 4 qui a vu les Raptors l’emporter sur le score de 105 à 92, l’Espagnol a joué 22 minutes et les a rentabilisées au maximum, avec ses 22 points à 9/12 aux tirs, 4 rebonds et 2 contres.

« Une fois qu’il est entré dans la série, lors du Game 3 au cours duquel il a contré pas mal de tirs et pris de bons rebonds, il a l’air de rester dedans. Il a été très bon ce soir. Il donne toujours tout sur le terrain. Il commence par contrer quelques tirs, les choses viennent naturellement en attaque et au rebond avec un putback par-ci ou par-là et même son tir semble se régler quand il rentre dans un match grâce à sa défense. » Nick Nurse, le coach des Raptors.

« Il joue à son meilleur niveau quand il est bon en défense. Le scoring vient tout seul. On va s’assurer qu’il ait ses tirs sur pick-and-pop, tout va aller pour lui. Mais vraiment, c’est sa défense qui le met à son meilleur niveau. Quand il apporte cette intensité, cette férocité, c’est compliqué de le stopper, et ce des deux côtés du terrain. Il fait une grosse différence quand il est comme ça. » Kyle Lowry.

L’ancien ailier fort du Thunder a parfaitement su profiter des prises à deux des Warriors sur Kawhi Leonard pour obtenir -et mettre- des tirs faciles.

« J’ai juste essayé de jouer au basket. On sait qu’ils allaient essayer de faire lâcher le ballon à Kawhi, qu’ils allaient le doubler. Donc j’ai essayé de jouer dans l’espace. Kawhi et Kyle Lowry, tout le monde en fait, ils ont fait un super pour me trouver à chaque fois que je bougeais. » Serge Ibaka.

« Je pense qu’on a merdé nos rotations sur lui, mais il faut lui donner du crédit. Il a rentré des tirs. Chaque match, un de leurs joueurs nous surprend. C’était Danny Green sur le match 3, on a réussi à complètement l’étouffer aujourd’hui, mais Serge a pris le relais. » Draymond Green.

Ibaka a notamment fait la différence en deuxième mi-temps, alors que les Warriors essayaient de lancer un run, l’ailier a contré un tir avant de rentrer un trois points immédiatement après pour faire taire la salle et tuer dans l’œuf tout espoir de retour. Les coéquipiers de Stephen Curry ne se remettront jamais vraiment de cette séquence et ne se rapprocheront plus jamais au score.

Via ASAP Sports.

Partez vivre l’expérience NBA à New York et Los Angeles avec Basket Infos

 

Leave a Reply