Tony Parker : « C’était simplement beau de partager ces moments avec eux »

Tony Parker : « C’était simplement beau de partager ces moments avec eux »

S’il a pris sa retraite en tant que joueur des Hornets, la carrière de Tony Parker sera à jamais associée aux Spurs de San Antonio, où il a évolué pendant 17 saisons. Il y a remporté 4 titres et formé un des trios les plus légendaires de l’histoire avec Manu Ginobili et Tim Duncan.

« Les gens se souviendront de nous ensemble. C’était génial de partager ces moments avec eux. C’est fou. Nous venons de trois backgrounds différents, et nous sommes arrivés ensemble. Voir le numéro de Tim retiré, puis celui de Manu, c’était très émouvant, de revivre tous ces moments et penser à ce que l’on va dire. C’était simplement beau de partager ces moments avec eux. » TP

Ces derniers avaient raccroché avant lui et ça a un peu joué dans sa décision.

« La retraite de Manu et Tim a eu un petit impact, mais en même temps, comme je l’ai dit, je pensais bien que j’allais faire mes 20 saisons avec les Spurs. Le fait d’en avoir parlé avec Timmy et Manu m’a aidé un peu. Du genre, « OK, je suis prêt pour ça. Timmy et Manu ne jouent plus, ce n’est plus pareil. Quand j’ai dit à Tim et Manu que je prenais ma retraite, ils m’ont dit « tu es sûr? », je leur ai répondu « ouais, je suis sûr ». « Si tu es sûr, mec, je suis tellement content pour toi. On a eu une belle épopée, et je suis impatient de te battre au tennis et passer plus de temps ensemble.  » TP

Il a aussi prévenu Pop.

« Oui je l’ai dit à Pop. Je suis allé le voir. » TP

Désormais la prochaine étape c’est d’avoir son maillot retiré

« Je ne sais pas à quoi mon retrait de numéro va ressembler. C’est difficile à imaginer. Mais ce sera la dernière fois que l’on pourra célébrer ‘le Big Three’ de cette époque. J’espère que ce sera une soirée spéciale pour tout le monde. » TP

S’il a quitté San Antonio pour sa dernière saison en tant que joueur, il va y retourner pour y continuer sa vie.

« Je vais vivre à San Antonio. Nous vivons à San Antonio. C’est la maison, ce sera toujours la maison. Je vais donc rester là bas et juste voyager. C’est la maison, j’y suis arrivé à 19 ans, et ils m’ont adopté. Ils m’ont traité comme leur fils, et ce sera toujours chez moi. C’est la famille. J’aurai toujours de grands souvenirs. Quand suis revenu, je me souviens du jour, le 14 janvier, avec les Hornets, l’amour que j’ai reçu tout au long de ce match a été incroyable. Je me suis senti comme si on retirait mon numéro, incroyable. Je suis si impatient de connaitre la vraie date pour les voir à nouveau et les célébrer. J’ai toujours dit qu’ils étaient les meilleurs fans de NBA, et nous avons gagné quatre titres ensemble, je m’en souviendrai toute ma vie. » TP

Via The Undefeated

Leave a Reply