Dans les coulisses des tensions entre James Harden et Chris Paul

Dans les coulisses des tensions entre James Harden et Chris Paul

Récemment The Athletic évoquait des tensions entre James Harden et Chris Paul lors du tout dernier match face aux Warriors, pendant mais aussi après la rencontre dans le vestiaire. Les deux auraient eu une discussion animée, ce que confirment les sources d’ESPN. Mike D’Antoni avait minimisé ça et Austin Rivers avait démenti. Daryl Morey a évoqué le sujet avec ESPN, sans démentir.

« Ce que c’est, c’est deux grands compétiteurs qui étaient très déçus que nous n’ayons pas battu Golden State. Ce sont deux immenses compétiteurs qui veulent trouver comment gagner au plus haut niveau. Naturellement quand des gens veulent tellement quelque chose, quelque chose qui est difficile à avoir, cela crée parfois des sujets de discussion. Mais pour moi c’est comme ça pour n’importe quelle superstar. » Morey

ESPN confirme que les tensions entre CP3 et Harden auraient pour origine des avis divergents sur le style de jeu, mais aussi des différences de personnalité. Si Harden a fait une saison folle au niveau du jeu en isolation, CP3 aurait aimé avoir plus de systèmes, d’actions pour lui, et plus d’écrans.

« Chris veut coacher James. James le voit genre ‘Tu ne peux pas battre ton gars en un-contre-un. Ferme-là et regarde-moi faire. » Une source proche du dossier

Paul aurait également été frustré, car Harden aurait selon lui tendance à ignorer un peu trop le travail de l’ombre fait par ses coéquipiers qui permet aux Rockets de gagner, notamment le sien.  Et il n’aurait pas hésité à lui dire.

« Il y a toujours des petits contentieux quand vous avec deux mâles dominants. Demandez aux Warriors s’il n’y a jamais eu des soucis entre leurs stars. Il y a des contentieux là-bas, mais ils savent qu’ils sont liés les uns aux autres et ils veulent gagner. Ils sont intelligents. Ils ne vont pas laisser ça affecter l’équipe. Ce n’est pas la raison pour laquelle Golden State nous a battus. » Un membre des Rockets

Cela en serait arrivé à un point où Chris Paul apprécierait tout particulièrement les séquences où il joue sans le barbu. Des membres de l’équipe ont même confié à ESPN que CP3 aurait, à plusieurs reprises, demandé avec véhémence à Mike D’Antoni de laisser Harden sur le banc lorsqu’il était à la tête de la second unit. Harden mettait lui la pression sur le coach pour revenir en jeu. Statistiquement, après le All-Star Break, où les Rockets ont eu le meilleur bilan, l’équipe était meilleure avec CP3 sur le terrain sans Harden (+9.2 points/100 possessions), que les deux ensemble (+5.7 points/100 possessions) ou avec Harden et sans CP3 (+5.8 points/100 possessions). C’est toutefois à nuancer, car avec la second unit, CP3 joue face aux remplaçants adversaires. En playoffs les Rockets ont toutefois été à leur meilleur niveau avec les deux sur le terrain.

Alors qu’Harden est plutôt du genre à éviter les conflits, il n’aurait pas hésité à plusieurs reprises à répondre à CP3 quand celui-ci l’énervait un peu trop. C’est ce qui se serait passé après la défaite face aux Warriors. Il lui aurait dit qu’il « n’avait pas toujours raison et qu’il parlait trop. »

« Chris a un caractère qui fait qu’il ne laisse rien passer . Il continue de pester encore et encore. Parfois James en a assez, et pas seulement lui. C’est ce qui fait de Chris un winner mais aussi ce qui l’empêcher d’être un grand winner. Il doit tempérer ça. » Un membre de l’équipe

Cela n’inquiète pas vraiment Daryl Morey.

« J’ai le sentiment que nous avons un des meilleurs duos de la ligue. Ils entreront tous les deux directement au Hall of Fame. Cela fait deux ans que nous sommes passés près de faire tomber l’équipe que je considère comme la meilleure équipe de la ligue et nous sommes confiants pour l’avenir concernant ce duo. » Morey

A noter qu’ESPN rapporte que Tilman Fertita regretterait que l’équipe ait offert cet énorme contrat à Chris Paul, et il n’hésiterait pas à le concéder à des dirigeants adverses ou même à des membres des Rockets.

Leave a Reply