Draft NBA : R.J. Barrett explique pourquoi il tient à être un Knick

Draft NBA : R.J. Barrett explique pourquoi il tient à être un Knick

Canadien, R.J. Barrett a aussi de fortes attaches à New York par sa mère Kesha, originaire de Brooklyn. Son père Rowan a lui joué 4 ans pour l’université St. John’s située à Big Apple. Avant la draft mercredi, il a expliqué qu’une autre raison le poussait aussi à vouloir porter le maillot des Knicks :

« Ça représenterait beaucoup. Mon regretté grand-père, qu’il repose en paix, était un grand fan des Knicks. Il m’a toujours dit que je jouerai pour les Knicks. Donc ça représenterait énormément pour moi de jouer pour l’équipe. » R.J. Barrett

Au point d’avoir dit non à un workout avec les Grizzlies, qui ont depuis transféré Mike Conley au Jazz, laissant clairement la place à l’arrivée du meneur de Murray State Ja Morant via leur 2ème choix de draft (les Knicks ont le 3ème).

« Mon agent et moi et mes parents avons simplement décidé de ne pas le faire. Je n’ai rien à reprocher à Memphis, c’est simplement que j’ai plus envie d’être à New York.

Je n’ai pas peur, je ne m’inquiète pas. Si ça ne se passe pas comme ça, je ne vais pas pleurer. » R.J. Barrett

Jouer à New York n’est déjà pas facile historiquement, mais lorsque l’équipe reste en plus sur 6 saisons sans playoffs et une belle série de ‘dramas’, la pression peut vite devenir oppressante.

« C’est un challenge que je suis prêt à accepter. C’est juste les médias. Je n’ai pas de problème avec ça. J’ai déjà fait face à beaucoup de médias et je sais que ceux de New York sont différents. Mais je suis intelligent, ça ira.

Si les Knicks me choisissent, je vais donner tout ce que j’ai à chaque match, taffer dur et les remettre sur le chemin de la victoire. J’ai tous les objectifs dont on peut rêver : rookie de l’année, champion NBA, MVP. Je veux un trophée Larry O’Brien. Je veux être Hall of Famer, tout ce dont on peut rêver. » R.J. Barrett

Ami d’Allonzo Trier, Barrett a apprécié sa première rencontre avec David Fizdale.

« C’est un gars super cool, j’ai apprécié le rencontrer. Le workout s’est très bien passé. Fizdale est un super gars, super coach. Tout le monde l’apprécie. Donc j’ai le sentiment que ça s’est bien passé. » R.J. Barrett

Rendez-vous donc cette nuit à 1h30 pour le voir serrer la main d’Adam Silver, avec une casquette des Knicks sur la tête ?

« Je vais être tout excité quand je vais monter lui serrer la main. Je le dis à tout le monde, vous ne m’avez jamais vu pleurer, mais je vais pleurer. Je serai très ému. » R.J. Barrett

via New York Post

[Grosse Interview] Sekou Doumbouya : « Ils veulent tous savoir la même chose. Tous »

Leave a Reply