Warriors : Quel rôle pour les 3 petites nouveaux ?

Warriors : Quel rôle pour les 3 petites nouveaux ?

Comme tous les ans les Golden State Warriors espèrent avoir réussi au moins un bon coup lors de la draft. Cette année ils ont eu pas moins de 3 choix, notamment en faisant affaire avec les Pelicans afin de récupérer le 39ème. Ils ont sélectionné L’arrière/ailier Jordan Poole sorti de Michigan afin de tenter d’apporter du scoring, le Serbe Alen Smailagic, un joueur serbe de 18 ans qu’ils connaissent puisqu’il jouait en G-League à Santa Cruz la saison passée, et enfin Eric Paschall, l’ailier sorti de Villanova, qui pourrait apporter de la profondeur de banc à l’aile et sa défense.

« Il y a probablement quelqu’un qui note la draft à l’heure actuelle. Je ne sais pas si nous avons eu un F, un A ou un C. C’est compréhensible. Les gens aiment mettre des notes. Ce n’est pas un problème. J’aime voir ce genre de choses aussi. » Bob Myers

Mais pour savoir si cette draft a été bonne, comme toujours il va falloir patienter et ne pas tirer des conclusions au bout de quelques mois.

« Ce qui est vraiment important c’est ce à quoi ils ressembleront dans un un an, deux ans ou trois ans, pas dans deux semaines ou un mois. Ils sont tous différentes. Ils vont tous progresser à des rythmes différents. J’espère juste qu’ils finiront dans une bonne situation. »  Bob Myers

Cependant au vu des grosses interrogations sur le roster de l’équipe, il est possible qu’un ou plusieurs aient un rôle non négligeable. Il faudra notamment pallier les absences de Kevin Durant et Klay Thompson, qui vont laisser un énorme vide au scoring. Jordan Poole pourrait être le plus susceptible d’avoir un vrai rôle en sortie de banc. Quant à Smailagic, encore très jeu, il est fort possible qu’il passe encore la plupart de son temps en G-League et on peut imaginer un two-way contract pour lui. Paschall,, qui sort d’une saison à 16.5 points et 6.1 rebonds à 34.8% de loin pourrait tirer son épingle du jeu.

« Ce serait vraiment super s’ils pouvaient. Je ne sais pas. Je pense que lorsqu’ils seront sur le terrain, nous aurons une meilleure idée. Même si un seul d’entre eux peut nous donner de bonnes minutes, ce sera super. Si deux le peuvent, ce sera génial. Mais qui sait quel gars ce sera. Nous aimons assez les trois. S’ils peuvent nous aider l’an prochain c’est super. S’ils ne peuvent pas, j’espère qu’ils pourront le faire la saison d’après. » Myers

On pourra avoir une petite idée de ce qu’ils pourraient apporter lors de la summer league de Las Vegas

« Ca va être un moment important de notre processus. Ils vont devoir répondre présent et faire leur boulot. C’est du sport pro désormais. Ils doivent en vouloir. Quand tu draftes un gars, tu espères qu’il veut devenir un grand joueur, ou au moins aussi bon que tu souhaites qu’il devienne. Mais tu ne peux pas les faire. Quand tu draftes un gars, tu espères que lorsqu’il verra qu’un gars comme Steph Curry bosse plus que lui, il se dit qu’il y a un problème. Il a déjà réussi beaucoup de choses dans sa carrière. Donc quand tu mets des gars dans une telle culture, qu’ils côtoient des joueurs et des gens de haut niveau, tu espères qu’ils seront tirés vers le haut. » Myers

Via Merury News

Leave a Reply