Ricky Rubio : « Le premier été où je peux vraiment choisir »

Ricky Rubio : « Le premier été où je peux vraiment choisir »

Le Jazz d’Utah avait clairement fait savoir à Ricky Rubio qu’il n’était pas dans les plans et cela s’est confirmé avec le trade de Mike Conley. L’Espagnol devra donc trouver une nouvelle équipe à partir du 30 juin. Toutefois il sait bien qu’il va sans doute falloir attendre la décision des plus gros free agents, qui vont faire tomber les premiers dominos.

« C’est le premier été où je peux vraiment choisir. C’est encore un peu tôt pour voir quel sera le marché et c’est vrai que tu dépends de beaucoup d’autres joueurs. Il y a beaucoup de gros free agents comme Leonard, Irving, Durant, Thompson, et ils influent un peu sur le destin des autres joueurs. Mais le puzzle devient un peu plus clair et après tu n’as pas à attendre tous les autres, mais tu y vois déjà plus clair. Cela ne veut pas dire que je vais devoir attendre et prendre ce qui reste. Il y a des options qui ne changeront pas et je peux choisir. Il y a des équipes qui ont un meneur de jeu sous contrat et celles-là je peux les oublier, mais il y a des équipes qui cherchent un meneur. » Rubio

Quant aux facteurs qui influeront sur sa décision, il y a le rôle et les ambitions.

« La priorité c’est d’aller dans une équipe où j’ai un rôle important et des minutes et qui visent les playoffs. Il y a déjà des équipes que je peux écarter. J’ai toujours dit que mon objectif était d’aller dans une équipe qui aspire aux playoffs et plus. » Rubio

Cette saison l’Espagnol a tourné à 12.7 points, 3.6 rebonds et 6.1 passes.

Via Mundo Deportivo

1 Comment

  1. Beaucoup de prétention mais il parle beaucoup trop je trouve …

Leave a Reply