Lou Williams sur son passage à Toronto : « Au bout du 4ème, 5ème mois tu te dis putain, je veux rentrer à la maison ! »

Lou Williams sur son passage à Toronto : « Au bout du 4ème, 5ème mois tu te dis putain, je veux rentrer à la maison ! »

Tradé par les Hawks en 2014, Lou Williams a joué une saison à Toronto avant de faire ses valises pour Los Angeles en juillet 2015. Envoyé à Houston par les Lakers en 2017, il a quelques mois plus tard retrouvé L.A., cette fois avec le maillot des Clippers, qu’il n’a pas quitté depuis (il sera payé 8 millions de dollars la saison prochaine).Aux côtés de Gilbert Arenas dans « The No Chill Podcast« , le 6ème homme de l’année est revenu sur son passage au Canada :

« Toronto est une super franchise. Le problème qu’ils vont avoir c’est réussir à garder les gars là-bas. Une fois que tu es là-bas, tu vas adorer jouer pour les Raptors et pour tout le pays. Et puis à partir du 4ème, 5ème mois après le début de saison t’es là genre putain… je veux rentrer à la maison ! Parce que quand tu joues à Toronto, tu as vraiment le sentiment de jouer à l’étranger. On était impatient d’aller jouer à l’extérieur parfois. Juste pour être aux États-Unis. Pour les petites choses auxquelles on ne pense pas, comme les chaînes à la télé, ta facture de téléphone, il te faut un put*** de compte en banque canadien… Ce genre de conneries auxquelles les gens ne pensent pas, mais ce n’est pas évident. Et quand tu as des enfants, tu dois les élever en dehors de ton pays. Quand tu arrives là, tu trouves ça génial, mais le plus dur c’est de réussir à convaincre les gars de rester. » Lou Williams

1 Comment

  1. Leonard ce petit massage t'est adresser.

    LeBron et AD t'attendent

Leave a Reply