Tobias Harris : « L’impression que notre équipe est meilleure maintenant qu’avant la free agency »

Tobias Harris : « L’impression que notre équipe est meilleure maintenant qu’avant la free agency »

L’ailier des Sixers Tobias Harris était très demandé sur le marché des agents libres, et il a finalement décidé de revenir à Philadelphie pour un contrat de 180 millions de dollars sur cinq ans. Il a expliqué son choix sur le plateau d’ESPN.

« Être dans une situation où je savais qu’on avait les bonnes pièces pour gagner un titre a été très important. On a eu un avant-goût l’année passée en allant au second tour des playoffs. Quand j’ai rencontré les Sixers, ils ont mis l’accent sur le fait qu’ils essayaient de rassembler les bonnes personnes pour remporter un titre. Il y a une très belle culture ici : Brett Brown, Elton Brand… Et notre équipe est remplie de talent. C’est ce qui m’a convaincu de signer. » Tobias Harris.

Malheureusement pour les Sixers, ils ont perdu une de ces belles pièces avec le départ de Jimmy Butler pour Miami. Mais Harris, qui a terminé la dernière saison avec des moyennes de 20 points et 7,9 rebonds par match, est persuadé que les arrivées, notamment celle d’Al Horford, compenseront la perte de Butler.

« Personnellement, en entrant dans la free agency, je savais que beaucoup de choses pouvaient arriver. Il a pu faire ce qu’il voulait, aller à Miami. Jimmy est un super joueur, je lui souhaite le meilleur. Mais quand j’ai entendu qu’on avait une chance de récupérer Al Horford, ça m’a rendu encore plus enthousiaste sur le fait de revenir ici. Je sais quel genre de joueur Al est, quel genre de professionnel il est. Il apporte énormément aux équipes par où il passe. Je suis excité par rapport à tout ça, aux pièces qu’on a maintenant. J’ai l’impression que notre équipe est meilleure maintenant qu’avant la free agency et il ne nous reste plus qu’à retrouver une alchimie. » Tobias Harris.

Avec en ligne de mire toujours le même objectif :

« Avec le temps, on finira par être meilleurs. Si on regarde l’année dernière, ce qui nous a fait mal c’est le timing des événements. Quand notre équipe s’est retrouvée au complet, il n’y avait que quelque chose comme 25 matchs pour qu’on réussisse à jouer ensemble. Vu qu’on pourra faire le camp d’entraînement tous ensemble, qu’on a le talent pour et les bonnes personnalités dans le vestiaire, ce sera à nous de construire cette alchimie et d’être performants. Mais je pense vraiment que cette équipe sera meilleure. Si vous regardez ce qu’il s’est passé pendant la free agency, toutes les équipes estiment que la course au titre est très ouverte. Donc on va essayer de tirer avantage de ça. » Tobias Harris.

Mais pour atteindre le Graal, les Sixers devront d’abord oublier le tir de Kawhi Leonard à la fin du Game 7 du second tour des playoffs.

« Ce tir était terrible. Il y a eu tellement de rebonds… et j’étais juste en dessous du cercle à regarder le ballon. Après le deuxième rebond, j’étais persuadé que ça allait sortir et qu’on allait aller en prolongation. Mais c’est rentré, et ça m’a rendu fou. Ça me rend encore fou rien que d’en parler. Je ne me suis toujours pas remis de ce tir, mais après avoir vu jusqu’où ils sont allés. Ça va me et nous servir de motivation, il faut que l’on revienne plus fort pour remporter ce titre. » Tobias Harris.

Heureusement pour eux, leur bourreau a finalement signé de l’autre côté du pays, à Los Angeles.

Via ESPN.

Leave a Reply