Kevon Looney : « J’ai cru un moment que j’allais partir »

Kevon Looney : « J’ai cru un moment que j’allais partir »

Très convoité sur le marché des agents libres, Kevon Looney a surpris son monde en resignant aux Warriors pour un contrat de trois ans qui lui rapportera au total 15 millions de dollars. Un deal bien inférieur à ce qu’il aurait pu prétendre, mais le pivot voulait absolument jouer à nouveau pour les Warriors l’année prochaine.

« Je me sens bien. J’ai toujours été stressé pendant les free agencies, parce que je ne savais pas ce qui allait se passer. Mais je voulais vraiment revenir ici, et on a réussi à faire en sorte que ça arrive. Je voulais faire partie de ce projet, de cette nouvelle salle. J’ai le sentiment que nous pouvons encore gagner l’année prochaine donc je voulais en être. C’est pour ça que j’ai signé cette offre. » Kevon Looney.

Même si le pivot de 23 ans a eu quelques hésitations.

« J’ai cru un moment que j’allais partir. Il se passait beaucoup de choses, beaucoup de joueurs étaient échangés et je ne savais pas ce qui allait se passer. Peut-être que le front office a proposé des échanges avec d’autres joueurs du roster mais j’y ai réfléchi et j’avais le sentiment que rester là était le mieux pour moi. » Kevon Looney.

Si lui a fait le choix de rester, l’ailier Kevin Durant a lui fait trembler toute la NBA en décidant de rejoindre les Nets.

« C’est dur de voir Kevin Durant partir. C’est l’un des meilleurs joueurs du monde et un très bon ami. Un de nos frères même. Nous avons traversé ensemble beaucoup de batailles. Il a fait ce qu’il devait faire. J’espère qu’il va revenir en bonne santé et que je vais pouvoir jouer contre lui. Je me suis beaucoup entraîné contre lui donc je veux pouvoir l’affronter en match. Ça sera très amusant. » Kevon Looney.

Mais il a malgré tout fait un geste pour la franchise de Californie en acceptant un sign-and-trade qui a permis aux Warriors d’attirer le meneur D’Angelo Russell. Un joueur avec qui Looney est impatient d’évoluer.

« Ça sera amusant. On va faire beaucoup de pick-and-rolls. Il a été drafté en même temps que moi donc je l’ai beaucoup regardé depuis le début de ma carrière. Ça sera très fun de jouer avec lui, c’est un super joueur. Je le connais un peu et je suis impatient de créer une relation avec lui. » Kevon Looney.

Looney n’a tourné la saison dernière qu’à 6,3 points et 5,2 rebonds, mais il a montré toute son importance en playoffs où il a réalisé des matchs solides malgré une blessure au torse qui aurait dû l’empêcher de jouer.

Via NBC Sports.

Leave a Reply