Golden State Warriors : des retraits de maillots qui font parler

Golden State Warriors : des retraits de maillots qui font parler

Est-il plus facile d’avoir son maillot retiré dans la NBA d’aujourd’hui ? C’est une question que l’on peut légitimement se poser après l’annonce du retrait des numéros 35 de Kevin Durant et 9 d’Andre Iguodala par le propriétaire des Warriors Joe Lacob. Certains estiment que Kevin Durant n’a pas passé assez de temps au sein de la franchise pour voir son maillot retiré, c’est le cas d’amis de Tim Hardaway. Ils pensent que l’ancien meneur mérite également de voir son numéro retiré  :

« J’ai des amis à Chicago qui disent : ‘C’est de la connerie.’ Vous voyez ? Et ils veulent envoyer un courriel à Joe Lacob et à Bob Myers pour leur dire : ‘Eh bien, comment se fait-il que mon numéro ne soit pas retiré ?’ Quand tu (le journaliste) as dis ça, j’ai ri parce que dès qu’ils ont dit que le numéro de Kevin Durant allait être retiré, ils m’ont appelé genre  ‘C’est de la connerie. Comment ils vont retirer son numéro, il a seulement joué là-bas pendant trois ans. Tu as joué là-bas pendant six ans, tu leur a donné toute ta sueur, tes larmes et tout ce genre de choses et ils ne vont pas retirer ton numéro.' » Hardaway

Toutefois, ce dernier n’a fait les playoffs que deux fois en six saisons malgré son association avec Chris Mullin et Mitch Richmond composant l’excitante Run TMC qui a marqué l’histoire de la NBA sans gagner. Rien de comparable avec les Warriors version 2010’s. Après, il reconnaît quand même qu’il est difficile d’en vouloir aux dirigeants de la franchise californienne, KD leur a rapporté deux titres (2017, 2018) :

« Mais vous savez qu’ils le méritent, vous savez qu’ils ont gagné des titres. Ils ont gagné des titres, ils étaient présents, ce n’est pas pour dire que moi aussi je devrais y être, mais vous savez, je vois ce que Joe Lacob est en train de dire, il veut leur faire plaisir et leur montrer de la gratitude pour ce qu’ils ont fait pour la ville. » Hardaway

Certains peuvent cependant  garder un goût amer. On peut avoir le sentiment que Durant est juste venu chercher un titre, il en a gagné deux avec en prime deux titres de MVP des finales (2017, 2018) et il repart sur un échec notamment à cause de sa blessure au tendon d’Achille. De son côté Iggy est resté pendant ses six saisons pour trois titres NBA avec en bonus un titre de MVP des finales en 2015. Pour finir, on peut dire que la NBA a beaucoup changé, le business a pris le dessus et le turnover des équipes est plus fréquent. Aujourd’hui, pour retirer un maillot, on se concentre sur ce que le joueur a apporté plus que le temps passé et l’amour porté à la franchise. « Business is business ».

Via Knbr

Leave a Reply