Free Agency NBA : Ces joueurs qui ont changé d’avis après avoir donné leur accord verbal

Free Agency NBA : Ces joueurs qui ont changé d’avis après avoir donné leur accord verbal

Alors qu’il avait trouvé un accord avec les San Antonio Spurs pour un contrat de 2 ans et 20 millions de dollars, Marcus Morris a finalement décidé de revenir sur cet accord et d’aller fricoter avec les Knicks, qui avaient plus à lui offrir : 15 millions de dollars sur 1 an. C’est finalement à New York qu’il va s’engager officiellement, un changement d’avis possible puisque l’accord avec les Spurs était verbal et les contrats ne peuvent être signés qu’un fois le moratorium terminé, soit le 6 juillet cette année.

L’ailier n’est pas le à changer d’avis et à revenir sur un accord. Bien sûr vous avez sans doute tous en mémoire le retournement de veste rocambolesque de DeAndre Jordan, mais ce n’est pas le seul. Voici un petit historique.

  • En juillet 2015, le 4 plus précisément, DeAndre Jordan a décidé de quitter les Los Angeles Clippers pour s’engager avec les Dallas Mavericks pour un contrat max, soit 4 ans pour un peu plus de 80 millions de dollars. La fin du moratorium était prévue le 9 juillet et le 8 les Clippers ont contre-attaqué puisque Doc Rivers, Steve Ballmer, Blake GriffinChris Paul (il a écourté ses vacances), mais aussi Paul Pierce et JJ Redick se sont rendus à son domicile pour le faire changer d’avis. Il a finalement cédé et s’est réengagé avec les Californiens.
  • Lors de l’été 2012 Jason Kidd avait trouvé un accord avec les Dallas Mavericks pour re-signer sur 3 ans et 9 millions de dollars mais un jour plus tard il a finalement décidé de partir du côté de New York, Dirk Nowitzki lui ayant apporté son soutien dans cette décision.
  • Lors de l’été 2004 Carlos Boozer avait joué un mauvais tour aux Cleveland Cavaliers. Drafté au second tour en 2002, les performances de l’ailier fort étaient bien au-delà de ce qui était attendu (15.5 points et 11.4 en 2003-04) et les Cavs possédaient une team option de seulement 700 000$ pour la saison 2004-2005. Les Cavaliers avaient alors décidé de décliner cette option avec la volonté de lui offrir un bien meilleur contrat, 41 millions de dollars sur 6 ans. Un contrat accepté par l’agent de Boozer, Rob Pelinka. Mais voilà, le Jazz est entré dans la course en proposant 68 millions de dollars sur 6 ans et Boozer a décidé de prendre la direction de Salt Lake City à la surprise générale.
  • En juillet 2008 les Los Angeles Clippers pensaient bien pouvoir conserver leur ailier Elton Brand. Mais voilà au dernier moment il a mis de côté l’offre de 70 millions de dollars sur 5 ans de LA qu’il devait accepter pour rejoindre les Sixers qui avaient eux mis sur la table 82 millions de dollars sur 5 ans. David Falk, l’agent de Brand, avait expliqué à l’époque que son joueur n’avait pas apprécié que les Clippers lui disent que c’était une offre à prendre ou à laisser. Une version démentie par les Clippers qui se seraient alignés ensuite sur l’offre.
  • En 2009 Hedo Turkoglu avait rencontré les Portland Trail Blazers et leur avait déclaré: »je veux être un Blazer. » Mais voilà sa femme a fait le forcing pour qu’il accepte de signer à Toronto, car le style de vie lui convenait mieux que celui de l’Oregon. Il a donc rejoint le Canada via un sign & trade avec un contrat de 53 millions de dollars. Pour la petite histoire sa femme et sa petite fille son finalement restés à Orlando…
  • En 2018 le Serbe Nemanja Bjelica a décidé de revenir sur son accord avec les Philadelphia Sixers pour finalement signer aux Kings. En premier lieu il était revenu sur son accord pour revenir en Europe pour sa famille, mais quand Sacramento a mis sur la table 3 ans et 20.5 millions de dollars comparés au contrat d’un an et 4.4 millions de dollars avec Philly, il a filé vers la Californie.

On peut aussi citer John Salmons qui en 2006 avait finalement laissé en plan les Raptors pour rejoindre Sacramento. De même en 2000 Greg Anthony avait donné son accord verbal aux Hawks avant de finalement re-signer à Portland. Billy Donovan, coach à la fac avait lui fait le coup au Magic.

Leave a Reply