Un nouveau rôle pour Tobias Harris : « Je me vois comme le joueur qui a la balle dans les mains »

Un nouveau rôle pour Tobias Harris : « Je me vois comme le joueur qui a la balle dans les mains »

Les Sixers ont perdu Jimmy Butler lors de cette intersaison, mais ils sont pourtant très confiants sur l’exercice à venir. Et cela est en partie grâce au recrutement d’Al Horford, et à la re-signature de Tobias Harris. Ce dernier a resigné pour 180 millions de dollars sur quatre ans. Arrivé l’année passée via un trade, Harris a passé la fin de saison à essayer de s’intégrer au collectif des Sixers. Et ça a été plutôt réussi puisqu’il a tourné à 18,2 points de moyenne sur les 27 matchs de saison régulière qu’il a disputés avec la franchise d’Allen Iverson.

« Je voulais juste m’adapter. Je ne vais pas me plaindre en parlant de confort et de tout le reste, je voulais juste être ce gars qui met tout de côté et qui ne se préoccupe que de la victoire. Est-ce que c’était compliqué pour moi ? Pas vraiment vu qui je suis, mais pour mon jeu c’était dur. » Tobias Harris.

Si c’était compliqué pour lui d’adapter son jeu à l’équipe, la réciproque était également vrai.

« L’année dernière, c’était dur pour nous tous. On se découvrait, il y avait des personnalités et des attitudes différentes. C’était difficile de tout intégrer en une trentaine de matchs. » Tobias Harris.

Mais avec le départ de Butler, Harris aura plus de responsabilités l’année prochaine et pourra retrouver son jeu, mais aussi sa courbe de progression, impressionnante depuis son arrivée dans la ligue.

« Vous allez voir sa progression. Il aura la balle dans les mains et il est capable de faire des choses qu’il n’a pas pu montrer la dernière saison. » Elton Brand, le General Manager des Sixers.

« Comme je suis arrivé via un trade, avec le talent qu’il y a dans cette équipe, je devais évidemment me sacrifier pour le groupe. Mais je connais mon jeu, je sais que je continue à progresser année après année et je compte bien arriver l’année prochaine avec la même énergie, le même feu, pour améliorer mon jeu et montrer ses différentes facettes. L’année dernière, on jouait beaucoup de pick-and-rolls très haut sur le terrain, avec la balle dans les mains de Jimmy et moi qui posait l’écran. Je suis un des meilleurs joueurs de pick-and-rolls de NBA depuis plusieurs années maintenant quand j’ai le ballon et je me vois comme ce joueur qui a la balle dans les mains. » Tobias Harris.

Harris a été sélectionné en 19ème position de la draft 2011 et il tourne en carrière à 15,4 points et 6 rebonds par match.

Via The Inquirer, the Athletic et NBC Sports.

Leave a Reply