Josh Richardson : le nouvel homme à tout faire des Sixers

Josh Richardson : le nouvel homme à tout faire des Sixers

Arrivé cet été de Miami via un sign-and-trade, l’arrière de 25 ans Josh Richardson va essayer de faire oublier Jimmy Butler à Philadelphie. Il est d’ailleurs très enthousiaste à l’idée de jouer dans sa nouvelle franchise :

« Je suis super excité. Vous voyez ce qu’Al (Horford) a fait au cours de ses 12 années de carrière. Vous voyez que Joel (Embid) est devenu l’un des trois meilleurs, sinon l’un des meilleurs pivots de la ligue. Ben (Simmons) est juste super fort dans la façon dont il manipule la balle. Et Tobias (Harris) est devenu un grand joueur. » Richardson

Il pense qu’il a réel rôle à jouer la saison prochaine au sein de cet effectif :

« Je pense que je peux créer de l’espace pour que des gars comme Ben et Joel puissent travailler. Je pense que je peux apporter une présence défensive sur les postes extérieurs, une bonne éthique de vraiment et je suis un bon gars dans le vestiaire. J’ai toujours été un gars qui faisait la liaison entre tout le monde dans chaque équipe où j’ai été. Je pense donc que je peux apporter une bonne alchimie à l’équipe. » Richardson

Au poste 2, il sera en concurrence avec le n°20 de la dernière draft Matisse Thybulle et le n°16 de la draft 2018, Zaïre Smith. Les trois joueurs pourront se tirer vers le haut pour progresser et ils laisseront le choix à Brett Brown de les utiliser comme il le veux pour en tirer le meilleur. Les Sixers ont fait quelques ajustements cet été qui annoncent, sur le papier, une très belle saison pour Philly. Ils peuvent viser une finale de conférence voire même une finale NBA dans les attentes les plus positives.

Via The Philadelphia Inquirer

1 Comment

  1. Pour l'avoir suivi dès ses premiers pas en SL avec le Heat en 2015, c'est un super gars et il ne baisse jamais les bras sur le terrain. Il va me manquer, je l'appréciais beaucoup au Heat et il y avait une vraie bonne bande de pote avec J-Rich, Winslow, Bam et DJJ. Il est capable de vrais cartons offensifs (37pts vs Warriors cette année), mais cette saison j'avais le sentiment qu'il ne pouvait pas progresser plus. Il me faisait un peu penser à Eddie Jones période Heat. J'espère que ça va marcher pour lui à Philly.

Leave a Reply